Passer au contenu principal

«Le climat, à la fin, c’est la guerre ou la paix»

Laurent Fabius présidera le Sommet pour le climat (COP21) en décembre prochain. Une conférence que la plupart estiment cruciale pour l'avenir de la planète...

Avec le problème climatique, «ce ne sont pas des centaines de milliers, mais potentiellement des dizaines de millions de personnes qui seraient concernées par les mouvements migratoires», estime Laurent Fabius.
Avec le problème climatique, «ce ne sont pas des centaines de milliers, mais potentiellement des dizaines de millions de personnes qui seraient concernées par les mouvements migratoires», estime Laurent Fabius.
Patrick Bernard, AFP

Laurent Fabius (69 ans) se montre d’un optimisme prudent. Il présidera la COP21, Conférence des Nations Unies (ONU) sur le climat, qui aura lieu à Paris en décembre 2015. La ministre des affaires étrangères nous a reçus au quai d’Orsay. Le thème: la «bataille de Paris» de la COP21 et l’objectif donné par le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat). Soit parvenir à un accord partagé par les 196 pays membres de l’ONU qui définira les mesures nécessaires à maintenir le climat en dessous des 2 degrés Celsius de réchauffement par rapport à l’époque préindustrielle. Aujourd’hui, le baromètre mondial moyen affiche 0,85 °C de plus qu’en 1880.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.