Passer au contenu principal

Haut les coeurs!Charlie Hebdo se remet au travail avec ses morts en tête

Le quotidien Libération a mis à disposition ses locaux pour accueillir la quinzaine de journalistes de Charlie Hebdo.

«Ils pleuraient tous en arrivant»

«En défendant votre liberté, vous avez défendu la nôtre»

«J'sais pas, y'a quoi comme actu?»

Les obsèques encore indéterminées

AFP