Passer au contenu principal

«C’est l’entreprise qui crée l’emploi, pas l’État»

Alain Marion dirige une société de 2500 personnes et il votait à droite. Mais à ses yeux, Emmanuel Macron a presque toujours raison, même si cela dessert ses propres intérêts.

Entrepreneur heureux. Pour Alain Marion, le président a brisé certains tabous: «Il a su amener le rôle de l’entreprise dans le débat politique.»
Entrepreneur heureux. Pour Alain Marion, le président a brisé certains tabous: «Il a su amener le rôle de l’entreprise dans le débat politique.»
Lucien Fortunati

Une des supériorités incontestables de la France reste l’art du «déjeuner». Contrairement à la Suisse, où l’idée de prendre un repas de midi fait de vous au mieux un hédoniste suspect, au pire un saboteur de productivité, ici, l’art de la table perdure. C’est donc avec chaleur qu’Alain Marion propose de quitter ses bureaux pour «un petit restaurant gastronomique»… Président du directoire du groupe Herige, l’homme pèse 550 millions de chiffre d’affaires, en euros, et dirige 2500 collaborateurs actifs dans la distribution de matériaux de construction, la menuiserie et la production de béton. On est au cœur de la Vendée, pas loin de Nantes, dans un petit village adossé à l’immense siège du groupe.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.