Passer au contenu principal

Boris Johnson aux soins intensifs

La vie du premier ministre britannique est en danger. Hospitalisé dimanche, dix jours après avoir été testé positif, il a été placé lundi soir aux soins intensifs.

Boris Johnson avait tenté de rassurer sur son état de santé dans une vidéo vendredi passé.
Boris Johnson avait tenté de rassurer sur son état de santé dans une vidéo vendredi passé.
10 Downing Street / AFP

Boris Johnson a été placé lundi soir aux soins intensifs, après la dégradation de son état de santé. «Au cours de cet après-midi, la condition du premier ministre a empiré et, sur le conseil de son équipe médicale, il a été placé dans l’unité de soins intensifs», a indiqué à 21h30, heure locale, son équipe de communication. Il serait conscient et aurait été envoyé dans cette unité spéciale au cas où il ait besoin d’être placé sous système de ventilation. Preuve du changement rapide de sa condition, le dirigeant britannique avait indiqué à 13h20 sur son compte Twitter être «de bonne humeur». Il avait expliqué s’être rendu à l’hôpital «pour des examens de routine parce que j’ai toujours des symptômes du coronavirus». C’est-à-dire de la fièvre et de la toux.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.