Passer au contenu principal

«Bienvenue en République ottomane»

Le score du parti islamo-conservateur AKP, désormais ultramajoritaire au parlement turque, laisse K.-O. l’opposition et offre une nouvelle légitimité au président Recep Tayyip Erdogan.

Deux supportrices de l'AKP, le parti au pouvoir, manifestent leur joie à Ankara.
Deux supportrices de l'AKP, le parti au pouvoir, manifestent leur joie à Ankara.
ADEM ALTAN/AFP

Dans le bus qui les mène au QG de campagne du parti prokurde HDP, les habitants de Diyarbakir (principale ville du sud-est) ont le visage grave. Ils restent murés dans le silence. Tous écoutent religieusement la radio qui annonce le séisme politique de ce début de mois de novembre. Qu’importe la couleur politique, le discours est le même dans toutes les bouches: «C’est un choc, on ne s’attendait pas à tel séisme.» Ce 1er novembre, la Turquie a ouvert un nouveau chapitre de son histoire.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.