Un ballon de football gonflé au gaz russe

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La fête mondiale du ballon rond commence dans dix jours en Russie. Et Sepp Blatter, président déchu de la Fédération internationale de football, s’y rendra à l’invitation de Vladimir Poutine, qui sait ce qu’il doit au Haut-Valaisan. Car la bataille pour l’attribution de cette Coupe du monde 2018 a été rude. Elle a opposé des ex-espions britanniques et russes, fait entrer sur le terrain le Kaiser du foot allemand, des géants gaziers et même «Paul le poulpe», le pronostiqueur céphalopode de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud.

Des espions, «Paul le poulpe», l’Arctique et le «Kaiser

Les supporters suisses qui vont ressortir du placard leurs écharpes aux couleurs de la Nati n’imaginent sans doute pas quel match rugueux et palpitant s’est joué sur le tapis vert avant que les crampons de leurs joueurs ne foulent les pelouses russes. Cette Coupe du monde et celle du Qatar en 2022 ont bien sûr déclenché une volée de cartons rouges à la Fédération internationale de football (FIFA). Sur 22 membres du comité exécutif, 13 ont rendu leur maillot FIFA, qu’ils soient suspendus, inculpés ou poussés dehors. La justice suisse qui vient de blanchir le Français Michel Platini poursuit ses investigations et a d’ores et déjà relevé 180 cas suspects de blanchiment d’argent.

Dans un livre paru en 2015 sous le titre «The Ugly game», deux journalistes du «Sunday Times» ont raconté la partie qui s’est jouée entre l’Angleterre, berceau du football, et la Russie. Le score final fut humiliant pour la Grande-Bretagne: 2 voix seulement contre 13 à la Russie (sur 22 votants). Ils racontent comment les Anglais ont découvert, grâce à d’ex-espions du MI6, les services secrets britanniques, que le match était joué d’avance. Ils avaient en effet fort à faire car les Russes, non contents d’être des as du renseignement, ont mobilisé de gros moyens pour obtenir ce que Vladimir Poutine voulait: un Mondial chez lui.

Londres est persuadé que Moscou avait à l’époque constitué une équipe d’espions dédiée à ce projet, ce que les Russes nient. Les Britanniques reconnaissent, eux, avoir déployé d’ex-agents du MI6 pour récolter des informations sur les votants et contrer les piratages russes. Les deux journalistes racontent aussi comment le comité anglais a signé un contrat pour faire de «Paul le poulpe» leur meilleur ambassadeur. Ils avaient en effet découvert que la pieuvre qui vivait dans un aquarium allemand était née à Weymouth, dans le Dorset…

Les Russes, eux, se seraient entendus avec le Qatar pour un soutien mutuel. Et pour détourner les votes de membres du Comité exécutif vers la candidature leurre du couple Espagne-Portugal pour affaiblir celle de la Perfide Albion. Selon eux, un accord gazier avait même été passé avec l’émirat pour qu’il investisse dans l’exploitation du vaste gisement arctique de gaz liquide de la péninsule sibérienne de Yamal. Il n’en sera finalement rien. Lors de la récente visite du président français Emmanuel Macron en Russie, on apprenait que Total prendrait des parts aux côtés d’investisseurs chinois. Les Qatariens, premiers producteurs de ce gaz, ont été mis hors jeu.

Un autre acteur de cette histoire est l’Allemand Franz Beckenbauer. Poursuivi par la justice suisse après l’attribution du Mondial de 2006 à l’Allemagne, le «Kaiser» est suspecté d’avoir joué un rôle dans l’attribution du Mondial à la Russie. Le double champion du monde, comme joueur puis comme entraîneur, a signé en 2012 un contrat d’image avec la Société gazière de Russie, devenant par là même ambassadeur de Gazprom, le géant gazier russe qui est aussi un important sponsor de la Fédération internationale de football… (TDG)

Créé: 30.05.2018, 18h39

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Manuel Valls candidat à la mairie de Barcelone
Plus...