Passer au contenu principal

L’Autriche présente son plan de sortie de crise

Le nombre de contaminations est en baisse. Une situation qui incite le gouvernement à reprendre par étapes l’activité économique.

Sebastian Kurz (au centre) et ses ministres de l’Intérieur (à g.) et de la Santé, affublés de masques, lors d’un point presse ce lundi.
Sebastian Kurz (au centre) et ses ministres de l’Intérieur (à g.) et de la Santé, affublés de masques, lors d’un point presse ce lundi.
AFP

Dans une semaine exactement, l’Autriche entreprendra un retour à la vie d’avant le coronavirus. Les commerces dont la surface ne dépasse pas 400 m2 pourront rouvrir leurs portes, ainsi que les jardineries – le printemps bat son plein –, les magasins de bricolage et même les jardins publics. Début mai, ce sera le tour des autres magasins, ainsi que des coiffeurs. Quant aux hôtels et aux restaurants, ils devront attendre la fin du mois pour savoir comment leur activité pourra reprendre à la mi-mai. Plusieurs chefs d’entreprises et présidents de chambres de commerce réclamaient déjà cet assouplissement depuis fin mars. Un appel au redémarrage économique similaire à celui lancé par l’UDC il y a quelques jours, suivie dimanche par le PLR.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.