Passer au contenu principal

«N'attendons pas les Britanniques pour régler nos problèmes»

L'ambassadeur de Suisse au Royaume-Uni, Alexandre Fasel, observe le Brexit au quotidien. Il plaide pour un renforcement des relations bilatérales avec Londres et avec Bruxelles.

Si la Suisse a pu élaborer sept nouveaux accords avec le Royaume-Uni dans la perspective du Brexit, elle le doit en partie au travail de son ambassade à Londres. À sa tête, un Fribourgeois de 57 ans, Alexandre Fasel, en poste dans la capitale britannique depuis septembre 2017. Il nous a accueillis voici quelques jours dans son bureau londonien. Interview.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.