Passer au contenu principal

Armé, Nicolas Sarkozy annonce un retour dans la peau d’un flic

Sa candidature à la primaire, il la rêve depuis cinq ans. L’ex-président veut un démarrage à couper le souffle… Un «blast» qui le lance vers l'Elysée. Récit d’une revanche

Nicolas Sarkozy se comporte non comme s’il avait perdu une élection, mais comme s’il avait été chassé du pouvoir. Ses équipes, organisées comme la Brigade criminelle, promettent un début de campagne choc! A suivre dès lundi prochain...
Nicolas Sarkozy se comporte non comme s’il avait perdu une élection, mais comme s’il avait été chassé du pouvoir. Ses équipes, organisées comme la Brigade criminelle, promettent un début de campagne choc! A suivre dès lundi prochain...
PHILIPPE WOJAZER/REUTERS

«Un blast!» Nicolas Sarkozy veut être président en 2017, ça, on le sait déjà. Par contre, c’est par un «blast», un effet de souffle, que le président des Républicains annoncera aux alentours du lundi 22 août sa candidature à la primaire de son parti. Ce scrutin (les 20 et 27 novembre) désignera le champion de la droite et du centre pour l’élection présidentielle de 2017. L’annonce imminente, selon les indiscrétions savamment dosées depuis des semaines par les sarkozystes, doit en effet créer une onde de choc qui balaiera tout sur son passage.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.