Passer au contenu principal

AlimentationAlerte aux oeufs à l'insecticide en Allemagne

Des centaines de milliers d'oeufs, commercialisés dans des supermarchés allemands, ont été contaminés par un produit toxique.

Les discounter allemands ont arrêtés de commercialiser les oeufs toxiques.
Les discounter allemands ont arrêtés de commercialiser les oeufs toxiques.
Keystone

L'Allemagne se mobilisait jeudi pour juguler un début de crise alimentaire avec des centaines de milliers d'oeufs contaminés par une substance toxique, le fipronil, et importés pour l'essentiel des Pays-Bas.

Les chaînes de supermarchés allemands, du discounter Lidl à Rewe, ont stoppé la commercialisation des oeufs infectés. Un système de codage alphanumérique permet de repérer les lots qui doivent être retirés des étalages. Les consommateurs qui auraient achetés des oeufs avant qu'ils soient retirés de la vente sont invités à prendre connaissance des lots à ne pas consommer sur un portail dédié.

Conférence de crise

Une «conférence téléphonique de crise» a lieu aussi ce jeudi entre plusieurs régions d'Allemagne et le gouvernement allemand, a indiqué le ministre de l'Agriculture allemand, Christian Schmidt (CSU), à la radio. Ce dernier tiendra un point presse en fin d'après-midi à Berlin.

Mercredi, l'organisme allemand KAT qui compte parmi ses membres les principaux producteurs d'oeufs en Allemagne et dans les pays limitrophes, a fait état de 100 élevages aux Pays-Bas ayant utilisé la substance toxique et qui ont dû être fermés, contre quatre en Allemagne et un en Belgique.

Lutte contre le pou rouge en cause

A l'origine de l'affaire, des éleveurs de volailles aux Pays-Bas ont fait appel à Chickfriend, une société spécialisée pour éradiquer la prolifération du pou rouge, un parasite très néfaste pour les poules. Cette société aurait employé un produit à base de plantes, le Dega 16, contaminé par le principe actif de plusieurs insecticides, le fipronil, produit entre autres par le chimiste allemand BASF.

Cette molécule, couramment utilisée dans les produits vétérinaires contre les puces, les acariens et les tiques, est interdite dans le traitement des animaux destinés à la chaîne alimentaire, tels que les poules.

En grande quantité, le fipronil est considéré comme «modérément toxique» pour l'homme par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Il est dangereux pour les reins, le foie et la thyroïde, a indiqué l'organisme néerlandais chargé de la sécurité alimentaire et sanitaire NVWA.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.