Des aiguilles pour tatouer les détenus d'Auschwitz

NAZISMELe musée d'Auschwitz-Birkenau a obtenu cinq rares originaux de plaques métalliques à aiguilles avec lesquelles les nazis tatouaient les prisonniers du camp.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le musée du camp de la mort d'Auschwitz-Birkenau a obtenu cinq originaux rares de plaques métalliques à aiguilles, ayant servi aux nazis à tatouer les prisonniers, a annoncé jeudi le porte-parole du musée, Bartosz Bartyzel.

Un donateur ayant requis l'anonymat a offert ces plaques au musée qui accueille les visiteurs sur le site de ce camp symbole de l'Holocauste, installé pendant la Seconde guerre mondiale par l'Allemagne nazie à Oswiecim, une ville du sud de la Pologne.

Un chiffre formé par les aiguilles

«Nous avons obtenu ces plaques il y a quelques semaines et nous avons confirmé leur authenticité», a déclaré Bartosz Bartyzel .Il y a sur chaque plaque un chiffre formé par les aiguilles, un zéro, deux trois et deux six ou neuf, pour former des numéros destinés à identifier les détenus, a-t-il précisé.

Les détenus étaient tatoués d'abord sur la poitrine, ensuite sur l'avant bras gauche. Le camp d'Auschwitz fut le seul à pratiquer ce type d'identification, a indiqué Bartosz Bartyzel.

Des objets très rares

Les plaques, découvertes dans la zone d'évacuation des dizaines de milliers de prisonniers d'Auschwitz au moment de l'avancée des troupes soviétiques en janvier 1945, seront conservées dans les archives du musée, avant d'être présentées au public dans le cadre d'une exposition prévue dans les prochaines années, a précisé le porte-parole.

Ce sont des objets très rares. Un seul autre exemplaire de plaque ayant servi à tatouer les prisonniers se trouve au Musée militaire de Saint-Petersbourg en Russie, selon le musée d'Auschwitz.

De 1940 à 1945, un million de Juifs européens ont été tués à Auschwitz-Birkenau, ainsi que 70'000 à 75'000 Polonais non juifs, 21'000 Tziganes, 15'000 prisonniers de guerre soviétiques et 10'000 à 15'000 autres prisonniers, selon les données du musée du camp. (afp/nxp)

Créé: 14.03.2014, 00h48

Galerie photo

Articles en relation

Nouveau «trésor nazi» retrouvé en Autriche

ART Des chefs-d’œuvre de Monet, Renoir et Picasso ont été retrouvés dans la propriété autrichienne d'un octogénaire allemand. Plus...

Le tribunal de Munich veut entendre deux témoins en Suisse

Néo-nazis La cour est chargée de l'affaire des meurtres racistes perpétrés par le groupe néo-nazi «Clandestinité nationale-socialiste» (NSU). Les témoins en Suisse doivent témoigner par vidéo sur l'arme du crime. Plus...

Une guillotine du régime nazi dévoilée à Munich

HISTOIRE Un musée de Munich a annoncé avoir retrouvé une guillotine utilisée pour exécuter des centaines de victimes du nazisme. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus: le Salon des inventions de Genève reporté en septembre
Plus...