Passer au contenu principal

L’acte insensé du copilote interpelle les enquêteurs

Pourquoi le second du commandant de bord s’est-il enfermé dans le cockpit? Qui est-il? Pourquoi a-t-il crashé l’avion avec 150 passagers? Le procureur de Marseille cherche les réponses...

Le copilote du vol Barcelone-Düsseldorf de Germanwings crashé dans les Alpes françaises s’est enfermé dans le cockpit pour précipiter l’avion A320 sur les pentes du massif des Trois-Evêchés. Cet «acte volontaire», comme le qualifiait Brice Robin, procureur de la République de Marseille en charge de l’enquête, a été révélé par l’analyse des conversations enregistrées par une des boîtes noires, récupérée par les gendarmes mercredi. L’enquête devra déterminer désormais le pourquoi de cet acte insensé qui a entraîné la mort du copilote et des 149 autres personnes présentes dans l’avion. Et pour cela, les enquêteurs vont s’intéresser de près à la vie d’Andreas Lubitz.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.