Passer au contenu principal

«Manuel Valls joue la destruction du PS et parie sur la suite»

Pourquoi le renoncement de François Hollande ne change rien pour un PS anéanti par un quinquennat au pouvoir. Le politologue Remi Lefebvre, spécialiste du PS, voit le parti proche du «pronostic vital».

Pour Rémi Lefebvre, le renoncement de François Hollande, contraint Manuel Valls à «assumer, tout en jouant la destruction du PS en pariant sur la suite».
Pour Rémi Lefebvre, le renoncement de François Hollande, contraint Manuel Valls à «assumer, tout en jouant la destruction du PS en pariant sur la suite».
AFP

Professeur de sciences politiques à l’Université de Lille et chercheur au CERAPS (Lille 2), Remi Lefebvre suit de près le Parti socialiste depuis des années. En 2011, par exemple, il a publié Les primaires socialistes. La fin du parti militant (Les raisons d’agir, Paris). Interview d’un politologue qui voit «le PS de plus en plus proche de sa mort». Est-ce le diagnostic de la dernière chance pour Manuel Valls ou Arnaud Montebourg qui veulent reprendre en main le parti lors des primaires de la gauche (22 et 29 janvier). Interview de Rémi Lefebvre.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.