Violents tirs d'artillerie à Donetsk

UkraineDe violents tirs d'artillerie, les plus intenses depuis un mois, ont secoué dimanche la ville de Donetsk tenue par les séparatistes pro-russes de l'est de l'Ukraine.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les tirs, qui ont commencé dans la nuit, semblaient provenir aussi bien du secteur tenu par les forces gouvernementales ukrainiennes autour de l'aéroport que des zones contrôlées par les rebelles. Ils étaient très nettement audibles dans le centre de la ville, qui comptait un million d'habitants avant le début du conflit.

Le conseil municipal de Donetsk a fait état ce dimanche 9 novembre sur son site internet d'immeubles résidentiels endommagés, sans évoquer de victimes. Selon des habitants, des combats se déroulent près de l'aéroport que les séparatistes veulent prendre aux troupes gouvernementales.

Appel de M. Burkhalter

Président en exercice de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), le conseiller fédéral Didier Burkhalter a exhorté samedi soir les autorités ukrainiennes et les rebelles prorusses à agir «de manière raisonnable» et à «respecter strictement les engagements» pris le 5 septembre à Minsk pour éviter toute nouvelle escalade.

Le cessez-le-feu conclu dans la capitale biélorusse a été violé de manière régulière, mais les tensions sont encore montées d'un cran ces derniers jours. Les séparatistes ont en effet accusé l'armée ukrainienne d'avoir lancé une offensive, alors que Kiev dénonçait une nouvelle intervention russe, démentie par Moscou.

Renforts d'armes lourdes

Les observateurs de l'OSCE ont annoncé dimanche avoir localisé en zone rebelle une colonne de véhicules blindés sans signes distinctifs. Ils ont notamment fait état de «plus de 40 chars et camions» qui ont été vus circulant sur une voie rapide à la périphérie est de Makiïvka.

Parmi eux, 19 camions militaires de la marque russe Kamaz, sans plaque d'immatriculation, transportaient des canons de 122 mm et du personnel en uniforme vert foncé sans insigne. Six camions-citernes les accompagnaient. Les observateurs de l'OSCE ont aussi vu «un convoi de neuf chars» se déplaçant au sud-ouest de Donetsk.

«Provocations»

«L'OSCE n'a pas indiqué l'appartenance de ces équipements et de troupes, mais les militaires ukrainiens n'ont aucun doute là-dessus», a déclaré dimanche le porte-parole militaire Andriï Lyssenko dans une claire allusion à la Russie.

Il a dit craindre des «provocations» visant à «créer un prétexte pour l'introduction dans le Donbass de soi-disant forces du maintien de la paix russes». Les agences publiques russes ont en revanche indiqué que les équipements appartenaient aux insurgés, en citant des chefs rebelles.

Les autorités ukrainiennes, qui accusent Moscou d'armer les rebelles et d'envoyer des troupes régulières dans l'Est, avaient dénoncé vendredi l'entrée à partir de la Russie de dizaines de chars, de pièces d'artillerie et de troupes. Ces informations n'ont été confirmées ni par les Etats-Unis ni par l'OTAN.

Corps pas tous retrouvés

Dans ce contexte tendu, les autorités séparatistes de Donetsk ont annoncé dimanche que l'évacuation des débris du Boeing malaisien MH17 abattu le 17 juillet ne pourrait pas commencer lundi comme prévu. «Les experts néerlandais ont quitté Donetsk et ne sont pas revenus», ont-elle expliqué.

Chargé de l'enquête sur ce drame, le Bureau néerlandais pour la sécurité (OVV) a déclaré de son côté qu'aucune date n'avait été officiellement arrêtée. Il a dit espérer que l'opération «pourra se faire dans les prochains jours». (ats/nxp)

Créé: 09.11.2014, 20h06

L'UE enjoint Moscou d'empêcher l'arrivée de renforts

La cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, a enjoint dimanche Moscou d'empêcher l'arrivée de tout renfort supplémentaire dans l'Est de l'Ukraine. Elle a jugé «très inquiétante» la présence, observée samedi par l'OSCE, de convois militaires et de chars dans les régions rebelles.

«Il est impératif d'éviter toute ré-escalade des hostilités», a estimé dans un communiqué Mme Mogherini, en appelant «toutes les parties à la retenue» et au respects de leurs engagements.

«J'appelle la Russie à assumer pleinement ses responsabilités à cet égard, y compris en empêchant tout mouvement de soldats, d'armes ou de combattants en provenance de son territoire vers l'Ukraine et en retirant d'Ukraine toutes les troupes, armes et équipements sous son contrôle, ainsi qu'à user de son influence pour s'assurer que les séparatistes mettent en oeuvre de bonne foi leurs obligations», a ajouté la haute représentante de la diplomatie européenne.

«Les informations les plus récentes de la mission en Ukraine de l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE) à propos de convois dans les régions tenues par les séparatistes, avec un nombre important d'armes lourdes, de chars et de troupes dépourvues d'insigne évoluant vers l'ouest représente un développement très inquiétant», a-t-elle souligné.

«Cela s'ajoute aux intenses combats d'artillerie dans la région de Donetsk dans la nuit» de samedi à dimanche et à une «augmentation du nombre de mouvements de troupes et d'équipements la semaine dernière», a également relevé Mme Mogherini.

Articles en relation

Les tirs d'artillerie reprennent à Donetsk

Ukraine De violents tirs d'artillerie ont repris mardi matin aux abords de l'aéroport de Donetsk, fief séparatiste dans l'est de l'Ukraine. Plus...

L'Union européenne déclare illégales les élections prorusses

Ukraine Les citoyens de Donetsk et Lougansk ont voté pour désigner leurs nouveaux dirigeants. Les deux villes se sont autoproclamées républiques. Kiev dénonce une «farce». Plus...

Les combats s'intensifient à la veille du vote séparatiste

Ukraine Sept soldats ont été tués à quelques heures des élections des prorusses à Donetsk et Lougansk. 34'000 personnes ont déjà voté via internet selon les autorités. Plus...

Après deux jours de répit, les tirs ont repris à Donetsk

Ukraine Suite aux élections de dimanche en Ukraine, les combats ont recommencé dans l'est du pays lundi après une courte interruption. Les séparatistes prévoient d'organiser leurs propres élections. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Manifs partout en Suisse
Plus...