Le jeu sur l'échiquier européen «va changer»

BudapestSelon le Premier ministre hongrois, le départ du Royaume-uni va changer la donne.

Le Premier ministre hongrois, Viktor Orban.

Le Premier ministre hongrois, Viktor Orban.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Si on enlève une pièce, et le Royaume-Uni est une pièce lourde dans un jeu d'échec, le jeu entier va changer», a déclaré le chef de gouvernement hongrois, Viktor Orban, lors d'une cérémonie au château de Buda.

«Les gens du Royaume-Uni ont décidé de prendre leur sort en leurs propres mains, ils ne veulent plus se laisser faire, ils en ont assez de l'incertitude, assez d'être inondés de mots sans actions», a poursuivi, le Premier ministre conservateur, «et assez de ne plus se sentir chez eux».

Un discours versatile

Ce discours rompt avec la position de M. Orban, qui avant le référendum de jeudi au Royaume-Uni, avait demandé aux Britanniques de rester au sein de l'UE.

Les dirigeants de l'UE «n'ont pas levé le bras dans la lutte contre la vague de migration (...) qui a mené à la baisse de la sécurité, à la hausse des menaces et de l'agression», a-t-il affirmé.

«La Hongrie a choisi l'autre direction: l'UE représente le désordre, la Hongrie représente l'ordre», a-t-il déclaré. (ats/nxp)

Créé: 26.06.2016, 16h07

Articles en relation

Appel à «réinventer l'Europe» après le Brexit

Union européenne Trente personnalités de tous bords et de la société civile veulent un nouvel élan. Plus...

Orban va rencontrer Juncker à Bruxelles

Crise migratoire C'est dans un contexte de crise humanitaire que le premier ministre hongrois est attendu par le président de la Commission européenne. Plus...

En Hongrie, les enseignants lancent l’offensive contre Orbán

Fronde Mauvaise passe pour le leader hongrois: les manifestations de professeurs se multiplient. La contestation pourrait s’étendre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.