La Tunisie est à l'arrêt après un assassinat politique

Mohamed BrahmiLes rues de Tunis étaient quasiment désertes vendredi à l'heure d'ouverture des administrations. La majeure partie des vols ont été annulés.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

De nombreux vols ont également été annulés en raison de la grève générale, décidée après l'assassinat la veille du député d'opposition Mohamed Brahmi.

Les quelques cafés habituellement ouverts durant le mois de jeûne du ramadan étaient fermés, les marchés étaient très peu animés et plusieurs commerces avaient leurs rideaux baissés. En revanche, le tramway et les taxis assuraient un service minimum ou tournaient à vide à défaut d'usagers ou de clients.

Tous les vols de Tunisair et de sa filiale Tunisair Express ont été annulés vendredi - dont un aller-retour vers Genève - et aucun avion n'a décollé, conformément à l'appel à la grève de la puissante centrale syndicale UGTT, a indiqué une source aéroportuaire.

Selon cette source, les compagnies Air France, Alitalia et British Airways ont également annulé leurs vols depuis et vers Tunis, les techniciens au sol étant en grève, a indiqué cette source.

Grève suivie à Sidi Bouzid

En province, la grève était largement suivie à Sidi Bouzid, ville natale de l'opposant de gauche assassiné et point de départ de la révolte qui a renversé le régime de Zine El Abidine Ben Ali en janvier 2011.

Cette ville du centre-ouest du pays est paralysée, à l'exception de quelques points de vente de produits alimentaires, les administrations et les usines ayant largement observé le mot d'ordre de grève.

Des dizaines de personnes étaient rassemblées devant le siège local de l'UGTT à Sidi Bouzid, où des manifestations de colère ont été dispersées par la police jeudi soir, comme dans Tunis.

Fait rare en Tunisie, ce débrayage national est le deuxième depuis le soulèvement de 2011. Le premier avait eu lieu à l'appel de l'UGTT au lendemain de l'assassinat de l'opposant de gauche Chokri Belaïd tué par balles deux jours avant. (ats/nxp)

Créé: 26.07.2013, 12h20

Galerie photo

Articles en relation

Appel à la grève après la mort d'un leader de l'opposition

Tunisie La principale centrale syndicale (UGTT) a appelé à une grève générale vendredi après l'assassinat du député de l'opposition de gauche Mohamed Brahmi. Plus...

Tunisair annule tous ses vols vendredi

Assassinat de Brahmi La compagnie aérienne tunisienne et sa filiale Tunisair express ont annoncé l'annulation de tous les vols vendredi depuis et vers la Tunisie, en application à la grève générale. Plus...

Manifestations après l'assassinat de Mohamed Brahmi

Tunisie Le dirigeant tunisien d'opposition Mohamed Brahmi a été abattu jeudi de plusieurs balles devant son domicile à Tunis. Plus...

Un lâcher de ballons en hommage à Chokri Belaïd

Tunisie Un millier de personnes se sont rassemblées à Tunis pour un lâcher de centaines de ballons à l'effigie de l'opposant tunisien assassiné Chokri Belaïd. L'événement était organisé au terme d'un deuil de 40 jours. Plus...

Des milliers de manifestants saluent Chokri Belaïd

TUNISIE Plus d'un millier de personnes ont manifesté samedi à Tunis pour marquer la fin d'un deuil de 40 jours après l'assassinat de l'opposant anti-islamiste Chokri Belaïd. Ce crime n'a pas encore été entièrement élucidé. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.