La Crimée s'auto-proclame indépendante de l'Ukraine

Crise Ukraine/RussieLes députés du Parlement pro-russe de Crimée ont déclaré mardi la péninsule indépendante de l'Ukraine, étape préalable avant le référendum de dimanche pour permettre son rattachement à la Russie.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les députés ont notamment invoqué le précédent du Kosovo pour justifier leur démarche du point de vue du droit international.

«Une déclaration d'indépendance de la république autonome de Crimée et de la ville de Sébastopol» a été adoptée par 78 des 81 députés présents, selon un communiqué de ce parlement considéré comme illégal par les autorités de Kiev.

Le référendum du 16 mars

Leur texte invoque la Charte des Nations unies et «toute une série d'autres documents internationaux établissant le droit des peuples à l'autodétermination», ainsi que l'avis rendu par la Cour internationale de justice le 22 juillet 2010, selon lequel «la proclamation unilatérale d'indépendance par une partie d'un État ne viole aucune norme du droit international».

Si le référendum du 16 mars débouche sur le rattachement de la Crimée et de la ville de Sébastopol à la Russie, la Crimée sera déclarée «Etat indépendant et souverain avec une forme républicaine de gouvernement», indique la déclaration.

«La République de Crimée sera un Etat démocratique, laïque et multinational, qui s'engagera à maintenir la paix et l'entente inter-ethnique et interconfessionnelle sur son territoire», poursuit le document.

En cas de vote en faveur du rattachement, la Crimée «s'adressera à la Fédération de Russie pour y être admise sur la base d'un accord intergouvernemental idoine en tant que nouveau sujet de la Fédération», précise la déclaration. Celle-ci a été adoptée également par le conseil municipal de Sébastopol, ajoute le communiqué.

(afp/nxp)

Créé: 11.03.2014, 11h37

Articles en relation

Ianoukovitch: «Je suis le président légitime d'Ukraine»

Déclarations Le président déchu a affirmé mardi qu'il était toujours «le président légitime de l'Ukraine» et assuré qu'il rentrerait bientôt à Kiev, dans une courte déclaration devant des journalistes à Rostov-sur-le Don, en Russie. Plus...

L'Union Européenne gèle les avoirs de Ianoukovitch

UKRAINE L'Union européenne a annoncé jeudi avoir gelé les avoirs de 18 responsables ukrainiens, dont ceux du président déchu lui-même. Plus...

Poutine écarte une intervention militaire en Crimée

Ukraine Le président russe Vladimir Poutine est sorti de son silence mardi pour nier l'implication russe en Ukraine et dénoncer un «coup d'Etat» contre le «seul président légitime», Viktor Ianoukovitch. Plus...

L'Ukraine demande la fin de l'«agression» en Crimée

TENSIONS L'Ukraine a demandé à Poutine de mettre fin à son «agression» en Crimée. Le président déchu Viktor Ianoukovitch est réapparu en Russie et a déclaré vouloir «lutter pour l'avenir» du pays. Plus...

Viktor Ianoukovitch: «Je rentrerai en Ukraine »

Ukraine Viktor Ianoukovitch s'est dit vendredi étonné du «silence» du président russe Vladimir Poutine et a accusé les Occidentaux d'être responsables des bouleversements et des victimes à Kiev. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: le congé accordé aux femmes par la Ville fait débat
Plus...