L'évêque Williamson exclu de la Fraternité Saint-Pie X

EcôneLe religieux intégriste catholique a été sanctionné pour avoir refusé «de manifester le respect et l'obéissance dus à ses supérieurs légitimes», a déclaré le mouvement en rupture avec le Vatican.

Richard Williamson lors d'une cérémonie à Ecône, en Valais.

Richard Williamson lors d'une cérémonie à Ecône, en Valais. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'évêque intégriste catholique Richard Williamson a été exclu de la Fraternité Saint-Pie X (FSSPX). Il a été sanctionné pour avoir refusé "de manifester le respect et l'obéissance dus à ses supérieurs légitimes", a déclaré le mouvement catholique en rupture avec le Vatican.

La décision a été prise le 4 octobre par le supérieur général de la FSSPX, Bernard Fellay, et son Conseil. Mais un ultime délai avait été accordé à Mgr Williamson pour se soumettre. Le prélat britannique a toutefois annoncé la diffusion d'une "lettre ouverte" où il demande à Mgr Fellay de démissionner, précise la FSSPX, basée à Menzingen (ZG), dans un communiqué publié sur son site internet.

Ces derniers mois, Mgr Williamson a notamment fustigé les tentatives de rapprochement de la FSSPX avec le Vatican, critiquant vivement l'action de Mgr Fellay. Il avait été exclu par ses pairs de la participation au chapitre général de la Fraternité, réuni à Ecône (VS) en juillet dernier, selon l'agence APIC.

Propos négationnistes

L'évêque intégriste avait défrayé la chronique au début 2009, en niant dans une interview l'existence des chambres à gaz et en contestant le nombre de Juifs morts dans les camps de concentration. La justice allemande l'avait alors condamné à une amende de 6500 euros (7600 francs).

L'interview avait provoqué un tollé dans l'Eglise catholique, car elle avait été diffusée alors même que le Vatican levait une excommunication à l'encontre de Mgr Williamson et des trois autres évêques de la Fraternité Saint-Pie X. (ats/afp/nxp)

Créé: 24.10.2012, 14h42

Articles en relation

La Fraternité d'Ecône critique le préfet du Vatican

Religion Mrg Fellay, le supérieur du mouvement, ne devrait pas être réintégré selon le gardien du dogme. Benoit XVI explique que la réintégration se fera au cas par cas. Plus...

Vers une réadmission des intégristes d'Ecône?

Vatican Le supérieur de la Fraternité intégriste Saint Pie-X, Mgr Bernard Fellay, a été convoqué mercredi au Vatican et pourrait recevoir la réponse de Benoît XVI sur une réintégration dans l'Eglise. Plus...

Ecône et le Vatican sur le chemin de la réconciliation

Eglise catholique Les intégristes catholiques de la Fraternité Saint-Pie-X auraient accepté «avec quelques modifications» le texte proposé par le Vatican pour leur retour dans le giron de l’Eglise. Plus...

Une bonne nouvelle, selon le Vatican

L’exclusion de Richard Williamson est accueillie au Vatican comme une "bonne nouvelle", ont indiqué à l’agence spécialisée sur le Vatican I.MEDIA des sources proches du dossier lefebvriste. C’est un pas "très significatif et important", précisent à I.MEDIA ces sources, assurant que Rome attendait toujours une réponse de la FSSPX sur les questions doctrinales.

Si Mgr Williamson était encore resté au sein de la fraternité, "cela aurait été un élément supplémentaire de complication" dans le dialogue déjà très difficile avec les disciples de Mgr Marcel Lefebvre visant à un retour de la FSSPX dans le giron de l’Eglise. "L’affaire Williamson compliquait beaucoup les choses car ses déclarations (sur la Shoah, ndlr) ont offensé la morale de la personne", explique-t-on encore au Vatican.

Le supérieur de la FSSPX, Mgr Bernard Fellay, n’a toujours pas communiqué de réponse officielle à l’offre du Vatican, assortie d’un certain nombre de rappels doctrinaux. Le nouveau préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF), l’Allemand Gerhard Müller, s’est montré très ferme, prévenant qu’il n’y aurait pas de "compromis" et ne souhaitant plus de nouvelles "négociations".

Cité mercredi par le site Vatican Insider, un des évêques de la Fraternité, l’Argentin Alfonso de Galarreta, a affirmé qu’elle ne pouvait accepter les trois conditions du Vatican, qu’il a énoncées ainsi: "reconnaître que le magistère vivant est l’interprète authentique de la tradition", "reconnaître que le Concile Vatican II est en parfait accord avec la tradition et qu’il convient de l’accepter"; "accepter la validité de la messe nouvelle".

"Aux conditions de Rome, nous avons répondu avec nos propres conditions, auxquelles on ne peut renoncer". "A l’évidence, la possibilité d’un accord s’éloigne, mais surtout le risque d’un mauvais accord est définitivement écarté", a dit Mgr de Galarreta, au sujet de l’éviction de Williamson.

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Papyrus: les régularisés gagnent plus et vont mieux que les illégaux
Plus...