Conteneurs échoués: MSC va payer le nettoyage

Pays-BasAprès la perte en mer de 270 conteneurs et leur échouage sur les côtes, leur transporteur a promis samedi de rembourser «tous les coûts» de nettoyage des débris.

Une centaine de militaires ont débarqué vendredi sur l'île de Schiermonnikoog (NL) pour aider la population locale et les nombreuses autres personnes présentes à nettoyer les côtes.
Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le transporteur maritime MSC, responsable de la perte de 270 conteneurs perdus par un navire en mer du Nord, a promis de rembourser «tous les coûts» de nettoyage des débris sur les côtes néerlandaises et allemandes. Mais de nombreux conteneurs pourraient avoir sombré.

«La MSC Mediterranean Shipping Company tient à assurer aux autorités et aux citoyens néerlandais et allemands qu'elle paiera la totalité des coûts de nettoyage», a indiqué l'entreprise dans un communiqué.

Le MSC Zoe, battant pavillon du Panama, l'un des plus grands porte-conteneurs au monde, a perdu des conteneurs dans la nuit de mardi à mercredi, alors qu'il affrontait une tempête au large des îles Wadden.

Groupe basé à Genève

Le groupe basé à Genève a ajouté s'être «engagé à continuer à rechercher les conteneurs qui sont tombés à la mer jusqu'à ce que le dernier soit retrouvé».

Les opérations de nettoyage ont continué samedi avec quelque 22 conteneurs désormais lavés sur les îles Wadden, selon la télévision publique NOS. «Mais le nombre exact de conteneurs disparus est inconnu et de nombreux conteneurs pourraient avoir sombré au fond de l'océan», ajoute MSC.

Pièces détachées

Les 22 conteneurs étaient remplis notamment de pièces détachées de voitures, d'écrans de télévision, d'ampoules, de meubles et de jouets. Un sac contenant du peroxyde organique, une substance extrêmement inflammable qui peut être source d'irritations et de brûlures, et qui est utilisé en particulier dans la fabrication de plastiques, de polystyrène et de PVC, a également été retrouvé.

Une centaine de militaires ont débarqué vendredi sur l'île de Schiermonnikoog, une des plus touchées de l'archipel, pour aider la population locale et les nombreuses autres personnes présentes à nettoyer les côtes.

Enquête ouverte

Les maires de plusieurs îles des Wadden avaient exigé de MSC le remboursement des frais occasionnés.

La compagnie avait annoncé vendredi prendre directement en charge davantage d'opérations de nettoyage, en étroite collaboration avec les autorités locales, et a sollicité ses assureurs. Elle a déployé des équipements spéciaux afin d'accélérer le processus de nettoyage et de localiser les conteneurs encore perdus en mer, notamment avec des navires équipés d'un sonar.

La justice néerlandaise a de son côté ouvert une enquête. (ats/nxp)

Créé: 05.01.2019, 19h07

Articles en relation

Déferlante de plastique sur les plages néerlandaises

Pays-Bas Des conteneurs perdus continuent de s'échouer sur les îles des Wadden suite à un accident maritime. L'armée a été appelée en renfort. Plus...

Accident maritime: de la poudre toxique sur une île

Pays-Bas Un navire avait perdu 270 conteneurs en mer du Nord. Jeudi, un sac de 25 kg de substance toxique peroxyde a été retrouvé sur une plage néerlandaise. Plus...

Conteneurs dangereux à la dérive en mer du Nord

Pays-Bas Des centaines de conteneurs, victimes d'une tempête, dérivent dans la mer du Nord. Certains contiennent des produits inflammables. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: la crudité de certains slogans a choqué
Plus...