Andreas Lubitz a menti à ses médecins

Crash A320Le co-pilote de Germanwings avait une prescription pour un antidépresseur et un puissant anxiolytique. Il se plaignait aussi de sa vue après un accident fin 2014.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les éléments entourant l'état de santé d'Andreas Lubitz se précisent toujours plus. Le co-pilote de Germanwings qui a précipité son Airbus A320 contre une montagne en France a consulté le 10 mars la clinique universitaire de Düsseldorf.

Et selon le quotidien allemand Bild, ll s'y est rendu au moins trois fois pour des problèmes aux yeux.

Blessé par un airbag

A ces occasions, Andreas Lubitz a bien déclaré qu'il était pilote chez Germanwings mais il a menti sur sa capacité à travailler. Il a indiqué qu'il était en arrêt maladie et déclaré comme tel mais qu'il voulait retravailler à nouveau.

Les problèmes de vue du copilote remontent à un accident de la circulation à la fin 2014, poursuit le journal allemand sur la base de documents. Andreas Lubitz aurait été blessé par l'ouverture d'un airbag. Depuis cette date, il se plaignait que sa vue s'obscurcissait souvent.

Antidépresseur et anxiolytique

Selon le Bild, le copilote prenait un anti-dépresseur et il disposait en outre d'une prescription pour du Lorazepam, un puissant anxiolytique.

L'enquête doit désormais montrer à quelle fréquence Andreas Lubitz devait prendre ces médicaments et comment ils auraient pu l'influencer.

(nxp)

Créé: 02.04.2015, 13h48

Articles en relation

Le patron de Lufthansa sur les lieux du crash

Crash de l'A320 Le PDG de Lufthansa s'est rendu dans les Alpes du Sud où il a promis une aide continue aux familles des victimes. La justice a de son côté réclamé toute éventuelle vidéo liée au crash. Plus...

La vidéo des derniers instants du vol serait une fumisterie

Crash A320 La gendarmerie française récuse les affirmations de «Paris Match» et du «Bild» qui disent avoir visionné une vidéo prise lors des derniers instants du vol de la Germanwings. Plus...

Lufthansa savait que le copilote était en dépression

Crash A320 Le copilote avait informé la compagnie aérienne, maison-mère de Germanwings, du fait qu'il avait connu un «épisode dépressif sévère». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Brexit: Theresa May à Bruxelles
Plus...