7 ans de prison pour une jeune radicalisée

FranceUne jeune femme de 21 ans a été condamnée à Paris pour un «projet d'action violente» à l'explosif en France.

Le parquet avait requis la peine maximale de dix ans d'emprisonnement à l'encontre de la jeune femme. (Photo d'illustration)

Le parquet avait requis la peine maximale de dix ans d'emprisonnement à l'encontre de la jeune femme. (Photo d'illustration) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Janna C., une jeune radicalisée interpellée en 2016 à l'âge de 18 ans alors qu'elle envisageait de commettre un attentat en France au nom du groupe Etat islamique (EI), a été condamnée mercredi à Paris à sept ans de prison.

Le tribunal correctionnel a assorti cette peine d'une période de sûreté des deux tiers et prononcé son maintien en détention. Il a également ordonné un suivi socio-judiciaire pendant cinq ans.

Le 12 juillet, le parquet avait requis la peine maximale de dix ans d'emprisonnement à l'encontre de la jeune femme, aujourd'hui âgée de 21 ans.

Projet d'attentat

Abreuvée de la propagande de l'EI, elle avait été interpellée le 10 août 2016 dans un jardin public de Clermont-Ferrand (centre), après avoir évoqué un projet d'attentat dans des messages et auprès de sa famille.

Cette jeune radicalisée avait la veille recherché sur internet «comment fabriquer une ceinture explo» (sic) ou la technique de «fabrication du TATP», un explosif artisanal très instable prisé des djihadistes . Sur Snapchat, elle avait donné «rendez-vous dans le paradis éternel».

A l'époque, «j'étais dans mon délire, (...) dans ma bulle» et commettre un attentat était «banal», avait expliqué la jeune femme à l'audience.

Repérée sur un réseau social

L'enquête avait débuté après un appel à commettre des attentats en France par le propagandiste français de l'EI Rachid Kassim, relayé sur une chaîne du réseau social Telegram.

Les enquêteurs avaient repéré Janna C. en remontant ses échanges avec la créatrice de cette chaîne, alors mineure, poursuivie dans un dossier distinct. Elle était aussi jugée pour avoir incité cette mineure à commettre un attentat et pour avoir envisagé de se rendre en Syrie, ce qu'elle nie.

Le tribunal a retenu contre Janna C. un «projet d'action violente» à l'explosif, mais pas de volonté de départ en Syrie.

Six ans de prison pour une proche de Janna

Une autre radicalisée, Djelika S., 25 ans, qui était très proche de Janna sur internet et qui comparaissait à son côté, a elle été condamnée à six ans d'emprisonnement.

Jeune femme à la personnalité instable, Djelika s'était auto-accusée devant les policiers français, indiquant que Janna et elle avaient prévu deux attaques au couteau pour «tuer le maximum de personnes», des déclarations faites sans avocat et qui n'ont jamais été corroborées par l'enquête, a souligné le tribunal.

Les juges l'ont par conséquent uniquement condamnée pour des velléités de départ en Syrie. Huit ans avaient été requis à son encontre. (afp/nxp)

Créé: 07.08.2019, 17h07

Articles en relation

«Le plus dangereux djihadiste suisse» a été capturé en Syrie

Le Matin Dimanche Même après la chute de l’État islamique, des terroristes étrangers tentent de se cacher en Syrie. Après trois mois de fuite, le djihadiste genevois Daniel D. vient d’être arrêté par les milices kurdes. Plus...

Un attentat de l'EI fait sept victimes

Mozambique Samedi, le groupe Etat islamique a revendiqué une attaque survenue dans le nord du Mozambique. Plus...

L'EI a perdu son califat, pas sa volonté de nuire

Syrie L'Etat islamique s'est lancé dans une campagne d'attentats visant à persuader les habitants qu'il n'existe aucune alternative viable à sa domination. Plus...

Une voiture piégée explose: dix morts

Syrie Un attentat est survenu samedi dans l'ex-capitale du groupe Etat islamique, Raqa. Plus...

Après la fin du «califat», l'EI se replie

Afghanistan Le groupe Etat islamique a dû se replier en Afghanistan, après la fin de son règne en Syrie et en Irak. Des attaques pourraient être menées contre les Etats-Unis. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Budget 2020: 590 mio de déficit prévus
Plus...