Des espèces menacées frappées par le feu

AustralieLes incendies en Australie ont frappé l'habitat de 32 espèces en danger critique d'extinction.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les feux en Australie ont brûlé plus de la moitié de l'habitat connu de 100 plantes et animaux menacés. Parmi eux figurent 32 espèces en danger critique d'extinction, a annoncé lundi le gouvernement.

Plus d'un milliard d'animaux ont péri dans la vague sans précédent d'incendies qui a ravagé l'est et le sud de l'île pendant des mois, brûlant une étendue plus grande que celle du Portugal. Un bilan précis pour la faune et la flore ne sera établi que dans plusieurs semaines, car il reste des feux et certaines zones brûlées sont encore trop dangereuses à explorer, selon les autorités.

Mais le ministère de l'Environnement et de l'Énergie a d'ores et déjà publié une liste préliminaire des espèces menacées de plantes, animaux et insectes qui ont perdu plus de 10% de leur habitat répertorié. Plus de 80% des habitats connus ou probables de 49 espèces ont subi les flammes, tandis que 65 autres espèces ont vu 50 à 80% de leurs aires de peuplement affectées.

«Certaines espèces sont plus vulnérables au feu que d'autres et certaines zones ont été plus gravement brûlées que d'autres, donc une analyse plus approfondie sera nécessaire avant de pouvoir évaluer pleinement l'incidence des incendies sur le terrain», a déclaré Sally Box, commissaire aux Espèces menacées.

Plantes particulièrement touchées

Les espèces menacées victimes des incendies comprenaient 272 plantes, 16 mammifères, 14 grenouilles, neuf oiseaux, sept reptiles, quatre insectes, quatre poissons et une araignée, a indiqué le ministère.

Sur les 32 espèces en danger critique d'extinction touchées par les incendies, la plupart étaient des plantes, et il y avait également des grenouilles, des tortues et trois types d'oiseaux, a-t-on ajouté de même source.

Sur le plan humain, la crise des feux de forêts a fait 28 morts. Ils ont détruit de vastes superficies de forêts vierges, décimé du bétail dans les fermes et détruit quelque 2000 maisons. (ats/nxp)

Créé: 20.01.2020, 05h21

L'ornithorynque sous forte pression à cause du climat

Les sécheresses et autres manifestations du réchauffement climatique exercent en Australie une pression de plus en plus forte sur la population d'ornithorynques, au point de les pousser vers l'extinction, avertissent des chercheurs dans une étude publiée lundi.

Articles en relation

Les agriculteurs comptent leurs plaies

Australie Les paysans australiens de l'île Kangourou peinent à nourrir leur bétail en raison des parcelles dévastées par les incendies. Plus...

Les incendies se calment dans l'est de l'Australie

Feux Des fortes précipitations dans l'est du pays ont permis d'éteindre la majorité des incendies de cette région. Plus...

Le tourisme va perdre des milliards de dollars

Australie Le nombre de voyageurs réservant des séjours en Australie a plongé depuis le début des incendies en septembre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus: le Salon des inventions de Genève reporté en septembre
Plus...