Erdogan à la tête du fonds souverain turc

TurquieÀ la suite d'un décret présidentiel, le chef d'Etat turc présidera le fonds de plusieurs dizaines de milliards de dollars créé en 2016.

La Turquie traverse actuellement une grave crise économique.

La Turquie traverse actuellement une grave crise économique. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le président turc Recep Tayyip Erdogan dirigera le fonds souverain dont son pays s'est doté en 2016 et qui gère des dizaines de milliards de dollars, selon un décret présidentiel publié mercredi.

Crise économique

M. Erdogan a été désigné comme président de ce fonds et son gendre, le ministre du Trésor et des Finances Berat Albayarak, a été nommé vice-président, selon le décret publié dans le Journal officiel.

Ces nominations surviennent au moment où la Turquie traverse une grave crise économique marquée par une forte inflation et la dégringolade de la monnaie locale.

Les économistes s'interrogent sur la capacité de M. Erdogan à affronter la crise actuelle, d'autant plus qu'il a nommé M. Albayrak en juillet au poste clé des Finances en dépit de sa relative inexpérience.

M. Erdogan est en effet hostile à une hausse des taux d'intérêt préconisée par les experts pour endiguer l'inflation, une position qui semble réduire la marge de manoeuvre de la Banque centrale.

Ambitieux projets d'infrastructure Le gouvernement turc avait décidé en février 2017 de placer des dizaines de milliards de dollars d'avoirs publics dans ce fonds souverain dans le cadre d'une vaste réorganisation visant à financer d'ambitieux projets d'infrastructure.

Les avoirs transférés allaient de la banque publique Ziraat Bankasi aux parts minoritaires de l'Etat dans le compagnie Turkish Airlines.

Les parts gouvernementales dans des compagnies privatisées telle que Turkish Airlines, dont l'Etat détient 49,12%, et dans la banque Halkbank, contrôlée par l'Etat à hauteur de 51,11% devraient aussi être transférées à ce fonds. Il gérera aussi les 7% de parts détenues par l'Etat dans la compagnie Türk Telekom.

Ce fonds, censé financer les grands projets d'infrastructures, avait été créé en août 2016, mais les avoirs d'entreprises importantes n'ont été transférés sous son autorité qu'en 2017. (afp/nxp)

Créé: 12.09.2018, 16h57

Articles en relation

Ankara fait face à un afflux d'Afghans

Turquie Des centaines de réfugiés s'entassent sur des tapis ou des cartons dans un parc d'Ankara. Plus...

La hausse des prix fragilise un peu plus l'économie

Turquie Les secteurs de l'économie turque les plus affectés par le bond de l'inflation en août sont les transports, l'alimentation et le logement. Plus...

Ankara ne veut pas libérer le pasteur Brunson

Turquie La Turquie a maintenu vendredi l'assignation à résidence d'un pasteur américain, en dépit de nouvelles menaces de sanctions des Etats-Unis. Plus...

Ankara réplique et accroît ses droits de douane

Turquie Le gouvernement turc vise une large gamme de produits américains comme les véhicules de tourisme ou encore certaines boissons alcoolisées. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Schneider-Ammann s'en va
Plus...