L'épouse du Premier ministre accusée de meurtre

LesothoMaesaiah Thabane a été accusée du meurtre en 2017 de la précédente épouse de Thomas Thabane, Premier ministre du Lesotho.

Thomas Thabane, Premier ministre du Lesotho, pourra-t-il se relever du scandale?

Thomas Thabane, Premier ministre du Lesotho, pourra-t-il se relever du scandale? Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'épouse du Premier ministre du Lesotho, Maesaiah Thabane, a été accusée mardi du meurtre en 2017 de la précédente épouse du chef du gouvernement, a annoncé la police.

«Elle a été accusée de meurtre ainsi que huit autres personnes qui se trouvent au Lesotho et en Afrique du Sud,» a déclaré à la presse le commissaire de police adjoint Paseka Mokete.

Il a précisé que la police avait «un dossier solide» concernant l'implication de Maesaiah Thabane, 42 ans, dans le meurtre de l'épouse du Premier ministre, Thomas Thabane, 80 ans. Maesaiah Thabane est rentrée d'elle même dans son pays depuis l'Afrique du Sud où elle s'était enfuie.

Elle a été «cueillie à la frontière» à la suite d'un accord entre son avocat et la police, avait auparavant déclaré le porte-parole de la police, Mpiti Mopeli.

Lipolelo Thabane, 58 ans, avait été tuée par balle en juin 2017 à Maseru, deux jours avant l'investiture de son époux Thomas Thabane à la tête du gouvernement de ce petit pays enclavé dans le territoire de l'Afrique du Sud. Le couple était en instance de divorce. (afp/nxp)

Créé: 04.02.2020, 17h41

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les PV diminuent depuis que les policiers doivent y écrire leur nom
Plus...