Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

L’enfer des médecins pris sous les bombes à Alep

Inspection dans un hôpital détruit. Il reste 35 médecins à Alep-Est, un chiffre aussi ridicule que dramatique pour soigner les 350?000 civils qui y sont pris au piège.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter