Passer au contenu principal

L'émeute qui relance la polémique sur la politique migratoire de Canberra

A la suite de la mort d'un requérant d'asile, les autorités auraient perdu le contrôle du centre de rétention de l'île Christmas.

«Le centre demeure sous tension et son personnel s’est retiré du site pour des raisons de sécurité. Un groupe de détenus continue de s’agiter et de provoquer des dégâts». C’est par ces propos peu rassurants que le ministère australien de l’Immigration commentait ce lundi la situation régnant dans le centre de rétention de l’île Christmas, où une émeute a éclaté après la découverte, dimanche au pied d’une falaise, du corps d’un requérant d’asile qui avait tenté de s’enfuir la veille.

Selon les médias australiens, l’homme était un Kurde iranien du nom de Fazel Chenegi. «Comme beaucoup d’autres, Fazel souffrait des effets d’une longue détention arbitraire», dénonçait hier Ian Rintoul dans le Sydney Morning Herald.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.