ELN: Quito n'accueillera pas les pourparlers

EquateurL'Equateur a renoncé mercredi à accueillir les pourparlers de paix entre le gouvernement colombien et l'ELN.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Equateur a décidé mercredi de ne plus accueillir les pourparlers de paix ni d'être le garant de ce dialogue avec l'ELN, menés à Quito depuis février 2017. Le président équatorien Lenin Moreno exige que la guérilla colombienne s'engage à cesser ses «activités terroristes».

L'Equateur est confronté à sa frontière avec la Colombie à des opérations de la part de dissidents de l'ex-guérilla des FARC, accusés de l'enlèvement et de l'assassinat d'une équipe de trois employés du journal El Comercio de Quito.

Bogota «comprend les raisons pour lesquelles le président (Lenin) Moreno a décidé de renoncer à son statut de garant et d'hôte de ces négociations», a répondu la ministre colombienne des affaires étrangères, Maria Angela Holguin, dans un communiqué.

Chasse à l'homme

Elle a ajouté que son gouvernement comptait trouver un autre siège pour poursuivre les pourparlers avec l'ELN, qui pourrait être au Brésil, au Chili, à Cuba, en Norvège ou au Venezuela.

L'Equateur et la Colombie ont lancé ces derniers jours une chasse à l'homme pour retrouver le chef de ces dissidents des FARC, Guacho, pour lequel ils offrent une récompense de 230'000 dollars.

Dernière guérilla active de Colombie, l'armée de libération nationale (ELN) tente de parvenir à un accord de paix similaire à celui qui a conduit au désarmement des FARC, aujourd'hui transformés en parti politique. (ats/nxp)

Créé: 19.04.2018, 05h55

Articles en relation

Au moins 8 policiers tués dans une attaque

Colombie Des agents escortaient des fonctionnaires chargés de restituer leurs terres à des paysans expropriés, quand un engin a explosé, mercredi. Plus...

Trois journalistes assassinés en Equateur

Quito Le président équatorien Lenin Moreno a confirmé vendredi l'assassinat de trois employés du journal «El Comercio», enlevés le 26 mars lors d'un reportage à la frontière avec la Colombie. Plus...

Un ex-négociateur des FARC interpellé

Colombie Lundi en Colombie a été interpellé un ex-négociateur de la paix avec le Farc soupçonné par les USA de trafic de drogue. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Poulidor
Plus...