L'EI aurait exécuté une centaine de ses djihadistes

TerrorismeL’État islamique (EI) aurait exécuté 100 de ses combattants étrangers qui tentaient de quitter la ville syrienne de Raqqa, dans le nord du pays.

Selon un témoin, l'Etat islamique aurait exécuté de ses djihadistes étrangers qui voulaient fuir les combats

Selon un témoin, l'Etat islamique aurait exécuté de ses djihadistes étrangers qui voulaient fuir les combats Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Selon l'information d'un activiste opposé aussi bien au régime syrien qu'à l'EI, relayée par le Financial Times, l'Etat islamique aurait exécuté une centaine de ses propres djihadistes, des étrangers qui tentaient de fuir les combats.

Ce militant, qui a témoigné sous couvert de l'anonymat et que le Financial Times dit «bien connaître», affirme dans le quotidien britannique «avoir vérifié cette centaine d'exécutions».

Selon des membres du groupe EI à Raqqa, une police militaire a été créée pour s'occuper des combattants étrangers qui tentent de déserter les combats, donnant ainsi lieu à des dizaines de fouilles de domiciles des combattants et à autant d'arrestations.

La presse britannique affirmait mi-octobre que cinq Britanniques, trois Français, deux Allemands et deux Belges, qui voulaient rentrer dans leur pays d'origine après s'être plaints de combattre des groupes rebelles plutôt que les forces du régime de Bachar el-Assad en Syrie, avaient été faits prisonniers par l'EI.

Au total, entre 30 et 50 Britanniques souhaiteraient rentrer mais craignent d'être emprisonnés à leur arrivée. L'évaluation a été publiée mi-octobre par des chercheurs du King's College de Londres. (ats/nxp)

Créé: 20.12.2014, 14h38

Galerie photo

La progression du groupe Etat islamique

La progression du groupe Etat islamique La fulgurante progression des djihadistes sunnites du groupe Etat islamique (EI) met en péril la sécurité de toute la région.

Articles en relation

Une victoire sur les djihadistes

Etat islamique Appuyés par l'aviation de coalition internationale, les combattants kurdes peshmergas ont brisé le siège du Mont Sinjar, au nord de l'Irak. Cette voie d'approvisionnement est cruciale pour les combattants du groupe Etat islamique. Plus...

Les djihadistes reculent dans le nord de l'Irak

Terrorisme Les forces kurdes ont lancé mercredi une offensive d'envergure à Sinjar destinée à reprendre aux djihadistes de l’État islamique (EI) des zones du nord de l'Irak, proches de la frontière syrienne. Plus...

Le djihadiste suisse rentré de Syrie n'ira pas en prison

JUSTICE Un Romand parti en Syrie pour combattre aux côtés des djihadistes du groupe Etat Islamique a été condamné à 600 heures de travail d'intérêt général avec sursis, assorties d'une psychothérapie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...