De l'eau sur New Delhi pour combattre le smog

IndeLes autorités indiennes vont pulvériser de l'eau sur la capitale indienne qui suffoque sous un nuage toxique.

Des camions de pompiers et des canons à eau vont être mobilisés pour lutter contre le nuage toxique.

Des camions de pompiers et des canons à eau vont être mobilisés pour lutter contre le nuage toxique. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les autorités indiennes prennent une mesure sans précédent pour tenter de lutter contre le nuage toxique qui recouvre depuis quatre jours New Delhi.

Des camions de pompiers seront mobilisés pour cette opération, a précisé un responsable du ministère de l'Environnement. Un autre fonctionnaire de ce ministère a indiqué sous le couvert de l'anonymat que des canons à eau - d'ordinaire utilisés par la police contre des émeutiers - seraient également utilisés.

Le niveau actuel de concentration de particules fines PM2,5 (dont le diamètre est inférieur à 2,5 micromètres) a été mesuré par l'ambassade des Etats-Unis à 523 vendredi matin alors que la limite pour un air de «bonne» qualité est fixée à 50. La situation devrait encore se détériorer au cours du week-end.

Plusieurs facteurs

Plusieurs facteurs se conjuguent pour expliquer le phénomène, qui revient périodiquement: absence de vent, feux de récolte illégaux dans les régions agricoles autour de la métropole, gaz d'échappement des véhicules dans une ville où les transports publics sont notoirement limités, poussière dégagée par les chantiers, etc.

Les écoles ont été fermées pour toute la semaine et les résidents, en particulier les plus fragiles, ont été invités à rester chez eux. Les spectacles en plein air ont été annulés et le prix du parking a été multiplié par quatre pour amener les gens à utiliser les transports publics.

D'une hauteur de 100 mètres

«La pulvérisation d'eau est le seul moyen de réduire ces dangereux niveaux de pollution», explique Shruti Bhardwaj, une responsable de l'environnement chargée de la surveillance de la qualité de l'air. L'eau sera pulvérisée d'une hauteur de 100 mètres sur l'agglomération de 22 millions d'habitants, a-t-elle précisé.

Le nuage de pollution a également des conséquences au Pakistan. L'épais smog qui enveloppe depuis deux semaines la ville de Lahore, dans l'est du pays, a conduit à l'annulation ou au report de dizaines de vol et provoqué quelque 250 accidents de la route pour cause de faible visibilité, selon les secours.

Plus de 15'000 personnes ont dû être hospitalisées pour des affections liées à la pollution, a précisé Faisal Zahoor, directeur général des services sanitaires de la province du Punjab.

Les particules PM2,5 sont à peu près trente fois plus fines qu'un cheveu humain. Elles peuvent être inhalées profondément et provoquer attaques cardiaques, cancers et maladies respiratoires. (ats/nxp)

Créé: 10.11.2017, 21h27

Articles en relation

Le nord enveloppé dans une épaisse pollution

Inde Purée de pois, écoles fermées, toux intempestives: la région étouffait jeudi pour la 3e journée consécutive dans un brouillard dangereux pour la santé. Plus...

New Delhi ferme toutes les écoles à cause du smog

Inde Pour la 2e journée consécutive, les habitants de New Delhi vont vivre dans un brouillard polluant. La capitale indienne a pris des mesures pour protéger les écoliers. Plus...

Le smog fait aussi des ravages au Pakistan

Lahore Comme son voisin l'Inde, Lahore est gravement touchée par la pollution. Plus...

New Delhi peine à respirer dans la pollution

Inde La capitale toussait mardi dans l'un de ces brouillards polluants qui lui valent sa sinistre réputation de mégapole parmi les plus polluées au monde. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

De nombreux morts dans un attentat en Egypte
Plus...