Un drapeau de 200 km pour un accès à la mer

BolivieDes dizaines de milliers de Boliviens ont tenu samedi un «drapeau de la revendication maritime» afin de récupérer un accès souverain à la mer.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un drapeau bleu clair de près de 200 km de long a été déployé samedi en Bolivie, en signe de soutien aux efforts du pays pour récupérer un accès souverain à la mer. La Paz a perdu l'accès à l'océan Pacifique au XIXe siècle après une guerre avec le Chili.

Des dizaines de milliers de Boliviens ont tenu ce «drapeau de la revendication maritime», déployé comme un long ruban le long d'une route des Andes, entre les villes d'Oruro et d'Apacheta, à la périphérie de La Paz.

Cette manifestation de patriotisme vise à encourager l'équipe de juristes boliviens qui doit présenter ses arguments devant la Cour internationale de justice (CIJ) de La Haye concernant l'aspiration du pays à disposer d'un accès souverain à la côte Pacifique dans ce qui est le Chili. La Bolivie et le Chili entameront le 19 mars devant la CIJ l'exposé de leurs arguments, processus appelé à durer neuf jours.

«Nous allons montrer à la Cour internationale de justice et au monde entier que notre cause est juste, raisonnable et solide», a déclaré le président bolivien, Evo Morales, après avoir survolé le drapeau à bord d'un hélicoptère.

Bien qu'elle n'ait plus accès à la mer, la Bolivie conserve une marine. Elle souhaite un corridor d'accès à la mer pour doper ses exportations de gaz naturel et de minerai. (ats/nxp)

Créé: 11.03.2018, 00h56

Articles en relation

Bolivie: 21 morts au premier jour du carnaval

Fait divers Samedi, plusieurs incidents ont endeuillé le carnaval d'Oruro, le plus grand festival populaire et religieux de Bolivie. Plus...

Morales autorisé à briguer un autre mandat

Bolivie Le président bolivien pourra se représenter en 2019, a décidé mardi le tribunal constitutionnel. Un avis contraire à celui du peuple. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.