Passer au contenu principal

Ce diplomate à l’OMC était parti en mission pour tuer

Accrédité à Genève, ce membre du service de renseignement militaire russe a tenté d'empoisonner un marchand d'armes bulgare avec deux complices

«Le Service de renseignement de la Confédération, dont on sait qu’il a tenté de reconstituer minutieusement les mouvements de nombreux agents russes dans l’Arc lémanique ces derniers mois, refuse de dévoiler ce qu’il sait.»
«Le Service de renseignement de la Confédération, dont on sait qu’il a tenté de reconstituer minutieusement les mouvements de nombreux agents russes dans l’Arc lémanique ces derniers mois, refuse de dévoiler ce qu’il sait.»
Laurent Guiraud

L’affaire semblait impossible à élucider. En avril 2015, un négociant d’armes bulgare, son fils et un manager de l’entreprise ont été admis à l’hôpital de Sofia à la suite d’un grave empoisonnement. Le marchand d’armes Emilian Gebrev a frôlé la mort mais a pu être sauvé. L’hypothèse d’une attaque a été privilégiée, mais la police n’a trouvé aucune piste tangible, si bien qu’elle a fini par abandonner l’enquête.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.