«Pourquoi ces deux Boeing ont été victimes d’accidents et pas les autres?»

AccidentLe régulateur américain de l'aviation rencontre aujourd'hui ses pairs étrangers pour discuter de la reprise des vols des 737 MAX.

Ethiopean Airlines Boeing 737 Max 8

Ethiopean Airlines Boeing 737 Max 8 Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Secoué par la crise provoquée par les crashes de Boeing 737 MAX éthiopien et indonésien, accusé d’avoir tardé à immobiliser ces appareils, le régulateur américain de l’aviation est attendu au tournant. La FAA présente ce jeudi devant ses homologues étrangers les correctifs apportés par Boeing à cet avion. Le système antidécrochage MCAS a été mis en cause dans les deux récents accidents. L’objectif est de lever l’interdiction de vol frappant ce modèle dans le monde. Le point avec Ronan Hubert, spécialiste en accidentologie aérienne.

Un seul facteur, dans le cas du Boeing 737 MAX, le système antidécrochage MCAS, peut-il expliquer les deux crashes d’Ethiopian Airlines et de Lion Air?
Boeing a dit que c’est un problème de logiciel. Mais des centaines de ces avions volaient. Pourquoi ces deux appareils ont été victimes d’accidents et pas les autres? C’est impossible de le dire tant que l’enquête n’aura pas été bouclée. Une chose est certaine cependant. Un accident est généralement multifactoriel. Parmi les éléments déclencheurs, le facteur humain est le principal revenant comme explication dans l’accidentologie des transports.

Des facteurs humains sont susceptibles d’avoir joué un rôle dans ces crashes?
Oui, c’est possible. Il peut y avoir eu une mauvaise réaction des équipages, peut-être liée à leur inexpérience. Il est également possible qu’il y eut un manque de formation des équipages, qui n’auraient pas été préparés suffisamment à la complexité des équipements embarqués. L’interface pilote-machine a certainement joué un rôle.

Quelles sont les autres pistes qui pourraient expliquer les deux accidents?
Elles sont nombreuses. Il peut s’agir d’un défaut de conception. Je rappelle que l’on a fait du neuf avec du vieux dans le cas du Boeing 737 MAX, qui a évolué avec le temps, mais dont la conception a plus de 50 ans. On ne peut pas non plus écarter un défaut technique ou des facteurs extérieurs encore à déterminer.

Combien de temps faudra-t-il avant que l’on connaisse les causes de l’accident?
Les autorités concernées publient généralement un rapport d’étape dans les 3 à 6 mois après qu’un accident est survenu. D’autres rapports intermédiaires sont parfois réalisés avant la publication d’un rapport final. Comme les boîtes noires ont été retrouvées en bon état, cela devrait prendre une année environ dans le cas des deux Boeing 737 MAX.

Quand les Boeing 737 MAX devraient-ils être à nouveau autorisés à voler?
Difficile à dire. L’autorité compétente le décidera lorsqu’elle estimera que l’ensemble des mesures mises en place permettront de répondre aux procédures de sécurité. On verra ce que recommandera la FAA tout à l’heure.

(TDG)

Créé: 23.05.2019, 07h16

Articles en relation

Donald Trump s’invite dans la crise Boeing

Aviation Editorial Le président a annoncé l’arrêt des vols des 737 MAX, une décision qui était du ressort de l’agence sur la sécurité de l’aviation civile aux États-Unis. Plus...

«Le profil du Boeing 737 Max 8 est dangereusement déficient»

Transport aérien Quelques heures après le crash d’un avion d’Ethiopian Airlines, les langues d’experts et de pilotes se délient. Plus...

Connaissez-vous les 10 plus gros avions du monde?

Transport aérien Ils fascinent autant qu’ils font peur. Civils ou militaires, les avions de grande taille volent au-dessus de nos têtes. Palmarès. Plus...

Comment le dinosaure d’Airbus a été condamné à l’extinction

Transport aérien La production du super-jumbo A380 sera arrêté en 2021. Retour sur les raisons ayant conduit à la mise à mort d’un appareil plébiscité par ses passagers. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Un arbre s'abat au cimetière des Rois
Plus...