Des Suisses en quarantaine en Mongolie

Peste buboniqueDeux Mongols sont morts de la peste en Mongolie. Une ville a été bouclée et des voyageurs, dont une dizaine de Suisses, sont en quarantaine.

En quarantaine pour peste bubonique, des dizaines de touristes dont des Suisses sont mis en quarantaine en Mongolie.

En quarantaine pour peste bubonique, des dizaines de touristes dont des Suisses sont mis en quarantaine en Mongolie. Image: DR/twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux Mongols sont morts de la peste après avoir mangé des reins de marmotte crus, ont annoncé lundi les autorités. Une ville a été bouclée et des voyageurs, dont une dizaine de Suisse, sont sous surveillance.

Le couple, membre de la minorité kazakhe, est décédé le 1er mai dans la province de Bayan-Ulgii (ouest), frontalière avec la Russie et la Chine, a déclaré le gouverneur provincial, Aipiin Gilimkhaan, cité par l'AFP. «Les deux morts étaient des gens de la région», a-t-il indiqué. «Aucun cas n'a été signalé après eux.»

Peu avant, le «Siberia Times» avait parlé de deux touristes russes. Les autorités sanitaires ont décidé de placer tous ceux qui auraient pu être en contact direct ou indirect avec les deux victimes «sous surveillance». Soit 158 personnes, selon le quotidien russe.

Parmi eux, outre des touristes venus de Russie, des Etats-Unis, des Pays-Bas, de Suède, de Corée du Sud et d'Allemagne, se trouvent également des Suisses.

Suisses pas en danger

Contacté par Keystone-ATS, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) confirme «qu'une dizaine de touristes suisses sont actuellement bloqués dans l'ouest de la Mongolie, suite à des mesures de quarantaine prises par les autorités locales».

Son porte-parole Pierre-Alain Eltschinger précise que «selon les informations à disposition du DFAE, leur santé n'est pas en danger et ils devraient pouvoir quitter la région prochainement. La représentation suisse à Oulan Bator est en contact avec eux ainsi qu'avec les autorités locales.»

Selon les autorités locales, la quarantaine devait être levée lundi soir, aucun autre cas de peste n'ayant été signalé.

Pas critique

Selon le «Siberia Times», les autorités sanitaires de Mongolie ne pensent pas que la situation est critique ou proche de l'épidémie. Mais aucune date de fin de quarantaine n'a été arrêtée.

Les autorités ont plusieurs fois mis en garde les habitants contre la viande de marmotte crue, car celle-ci peut véhiculer la bactérie Yersinia pestis, responsable de la peste. Au moins une personne meurt chaque année de cette maladie en Mongolie, principalement à cause de la consommation de cette viande, selon le Centre national de lutte contre les zoonoses.

De nombreuses personnes ignorent les avertissements, car elles estiment que consommer les organes internes des marmottes est bon pour leur santé. La peste a tué des millions de personnes au Moyen Âge en Asie, en Europe, et au Moyen-Orient. Mais elle est devenue relativement rare au XXIe siècle.

Traitée à temps avec des antibiotiques, la peste bubonique peut être soignée. Entre 2010 et 2015, 3248 cas de peste - dont 584 mortels - ont été enregistrés dans le monde, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS) .

La peste bubonique fait des ravages chez l'être humain depuis quatre millénaires. C'est ce qu'ont montré des chercheurs qui ont identifié la maladie comme cause de la mort sur des corps enterrés depuis 3800 ans. (afp/nxp)

Créé: 06.05.2019, 16h11

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.