Des espions US arrêtés en Iran condamnés à mort

IranLe démantèlement d'un «réseau d'espions» agissant pour les Etats-Unis, annoncé le 18 juin par Téhéran, trouve son épilogue avec la condamnation à mort de certains des suspects.

Téhéran. Photo d'illustration.

Téhéran. Photo d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dix-sept Iraniens ont été arrêtés entre mars 2018 et mars 2019 dans le cadre du démantèlement d'un «réseau d'espions» de la CIA, et plusieurs d'entre eux ont été condamnés à mort, ont annoncé lundi les autorités iraniennes.

Le démantèlement d'un «réseau d'espions» agissant pour le compte des Etats-Unis avait été annoncé par Téhéran le 18 juin dernier.

«Ceux qui ont délibérément trahi leur pays ont été remis à la justice. Certains ont été condamnés à mort et d'autres à de longues peines de prison», a déclaré à la presse le chef du contre-espionnage au ministère du Renseignement iranien, dont l'identité n'a pas été révélée.

Les suspects étaient employés «dans des secteurs sensibles» ou dans des activités privées liées à ces secteurs, a-t-il dit sans fournir de précisions. Les suspects agissaient indépendamment les uns des autres, a-t-il ajouté, sans préciser combien avaient été condamnés à mort.

«Piège» tendu par la CIA

Certains avaient été recrutés en tombant dans un «piège» tendu par la CIA alors qu'ils étaient en quête de visas pour se rendre aux Etats-Unis, selon le responsable iranien.

«Certains ont été approchés alors qu'ils faisaient leur demande de visa, d'autres avaient déjà des visas mais ont été soumis à la pression de la CIA au moment de leur renouvellement», a-t-il dit.

Cette annonce intervient dans un contexte explosif entre l'Iran et les Etats-Unis, un an après le retrait américain de l'accord international sur le nucléaire iranien, et au moment où les tensions s'aggravent chaque jour dans le Golfe. (afp/nxp)

Créé: 22.07.2019, 12h12

Trump rétorque

«Les informations selon lesquelles l'Iran aurait arrêté des espions de la CIA sont totalement fausses. Pas une once de vérité», a tweeté Donald Trump.



«Cela devient plus difficile pour moi de vouloir parvenir à un accord avec l'Iran car ils se comportent très mal», a lancé Donald Trump à la presse en recevant le Premier ministre pakistanais Imran Khan à la Maison Blanche.

Articles en relation

L'Iran arrête des espions de la CIA

Crise Iran USA L'agence de presse officielle iranienne a annoncé mardi qu'un «nouveau réseau» d'agents de la CIA a été démantelé. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.