L'armée américaine se veut intimidante

Corée du NordUn bombardier US a survolé la Corée du Sud, quatre jours après l'explosion d'une bombe nucléaire par Pyongyang.

Le B52, surnommé

Le B52, surnommé "forteresse du ciel", ici en 2007 en Australie. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un bombardier américain à long rayon d'action a survolé dimanche la Corée du Sud, démonstration de force de l'armée américaine après l'essai supposé de bombe à hydrogène revendiqué par Pyongyang au mépris des résolutions de l'ONU.

Le bombardier B52 Stratofortress, qui peut transporter des armes nucléaires, a brièvement survolé la base aérienne militaire d'Osan, à environ 70 kilomètres au sud de la frontière intercoréenne avant de retourner sur sa base, ont expliqué l'armée américaine et un témoin.

Ce type d'appareil est fréquemment utilisé lors des exercices militaires annuels conjoints des Etats-Unis et de la Corée du Sud mais leurs sorties sont rarement rendues publiques.

Condamnations internationales

Le dernier cas remonte à 2013, après le troisième essai nucléaire nord-coréen. L'armée américaine avait alors déployé un B52 ainsi qu'un bombardier furtif B2.

La Corée du Nord a affirmé mercredi avoir conduit un test réussi de bombe H.

L'annonce du quatrième essai nucléaire nord-coréen a suscité une cascade de condamnations internationales, bien que la plupart des experts doutent que l'engin testé ait été une bombe à hydrogène, comme le prétend Pyongyang.

De nombreuses consultations diplomatiques ont été lancées, dans la foulée d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU qui a promis d'alourdir la panoplie de sanctions pesant déjà sur la Corée du Nord à la suite de ses précédents essais (2006, 2009 et 2013).

(afp/nxp)

Créé: 10.01.2016, 05h01

Articles en relation

La propagande sonore sud-coréenne a repris

Corées Comme annoncé, Séoul a repris la diffusion de messages de propagande à la frontière avec la Corée du Nord. Plus...

Le Conseil de sécurité menace de renforcer ses sanctions

Corée du Nord Des diplomates de l'ONU ont indiqué que le Conseil allait envisager de renforcer les sanctions internationales en vigueur depuis les trois premiers essais nucléaires. Plus...

Les experts sceptiques sur la thèse d'une bombe H

Corée du Nord Les spécialistes doutent fortement de l'annonce faite par Pyongyang sur leur premier essai réussi de bombe à hydrogène. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.