Découverte de «fissures» sur des Boeing 737 NG

AéronautiqueDes «fissures» constatées sur des Boeing 737 NG ont incité l'agence fédérale américaine de l'aviation à ordonner une inspection sur près de 2000 appareils.

Les opérateurs - compagnies aériennes ou loueurs d'avions - doivent inspecter dans les sept jours les Boeing 737 NG concernés. (Photo d'illustration)

Les opérateurs - compagnies aériennes ou loueurs d'avions - doivent inspecter dans les sept jours les Boeing 737 NG concernés. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'agence fédérale de l'aviation (FAA) des Etats-Unis a annoncé mercredi avoir ordonné une inspection de certains Boeing 737 NG, le prédécesseur du monocouloir 737 MAX, après la découverte de «fissures structurelles» sur un exemplaire en Chine.

Environ 1911 appareils sont concernés aux Etats-Unis, indique le régulateur aérien américain, précisant que les opérateurs ont sept jours pour se conformer à cette demande.

«Boeing a notifié l'agence du problème après avoir découvert des fissures structurelles dans un appareil qui était en train d'être modifié en Chine. Des inspections ont montré des fissures similaires sur un petit nombre d'avions supplémentaires», détaille la FAA, dans un communiqué.

Fin juillet 2018, il y avait 6343 Boeing 737 NG en exploitation.

Inspections dans les sept jours

Boeing précise avoir découvert les fissures sur le «pickle fork», la partie de l'avion permettant de lier les ailes au fuselage et de gérer les contraintes et les forces aérodynamiques.

Les opérateurs - compagnies aériennes ou loueurs d'avions - doivent inspecter dans les sept jours suivant la demande de la FAA les 737 NG ayant plus de 30'000 «cycles de vie», c'est-à-dire les avions ayant vécu 30'000 décollages, pressurisations, dépressurisations et atterrissages sans aucune difficulté.

Quant aux 737 NG ayant entre 22'600 et 29'999 cycles, ils doivent être inspectés dans les prochains 1000 cycles.

Les opérateurs doivent conduire «des inspections spécifiques et rapporter leurs conclusions immédiatement à l'agence», conclut le régulateur. (ats/nxp)

Créé: 02.10.2019, 16h37

Articles en relation

Boeing verse 1,2 million par victime à 11 familles

Crash de Lion Air Le constructeur américain a conclu les premiers accords en justice avec des proches des victimes du vol 610 de Lion Air. Plus...

Retour du 737 MAX: toujours aucune date

Boeing La levée de l'interdiction de vol du Boeing 737 MAX, cloué au sol depuis six mois, se fera pays par pays, a annoncé le régulateur américain lundi. Plus...

La conception du 737 MAX pointée du doigt

Crash de Lion Air L'Indonésie incrimine des défauts de conception du Boeing 737 MAX dans un rapport préliminaire sur le crash de Lion Air. Plus...

Boeing et le régulateur américain dans le viseur

Etats-Unis Un groupe de travail devrait remettre prochainement un rapport fustigeant les relations trop étroites entre le régulateur aérien américain et le constructeur Boeing. Plus...

Un retour «graduel» du Boeing 737 MAX?

Aviation Toujours cloué au sol après les deux crashes meurtriers, l'avion star de Boeing pourrait reprendre du service de façon progressive dans le monde. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Léman Express inauguré
Plus...