Passer au contenu principal

Un doctorant bernois publie un tableau évolutif des données cantonales

Cet agrégateur met à jour les données toutes les heures sur les décès par cantons, les cas déclarés et la prévalence pour 10'000 habitants

Daniel Probst, doctorant en chimie et sciences moléculaires à l’Université de Berne, a automatisé l’agrégation des données publiques fournies par les cantons. Son programme met à jour ces données toutes les heures. «Heidi news» explique sur son site, que ces chiffres permettent «de voir et de calculer pour les spécialistes en biologie computationnelle, le nombre de cas et de décès confirmés par les cantons, ainsi que la prévalence pour 10’000 habitants (L’OFSP le fait pour 100’000 habitants).»

Daniel Probst déclare à nos confrères qu'il a« fait la configuration de base le week-end dernier en deux ou trois heures. Depuis, j’investis environ 45 minutes par jour pour ajouter des fonctions supplémentaires. Et comme tous les sites cantonaux ne permettent pas l’actualisation automatique, je le fais manuellement, deux à trois fois par jour» Cinq graphiques supplémentaires permettent de voir l’évolution dans le temps en Suisse et aussi en comparaison internationale.

À voir ici

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.