Copé et Fillon réaffirment avoir remporté la victoire

CafouillageÀ l’UMP, les deux camps continuaient de se dire gagnants en milieu de journée, au lendemain du vote qui aurait dû désigner le nouveau président du parti de droite.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les partisans de Jean-François Copé et de François Fillon continuent à revendiquer la victoire lundi à la mi- journée après dépouillement des bulletins de vote pour la présidence de l’UMP venant des deux tiers des départements. La commission chargée de les départager a repris ses opérations de comptage, interrompues dans la nuit.

L’actuel secrétaire général du parti et l’ancien Premier ministre se considèrent tous deux vainqueurs de ce scrutin qui risque de diviser durablement l’UMP en deux camps. «Département par département, les résultats que nous avons annoncés hier soir semblent se confirmer, en tout cas il n’y a pas de contentieux sur un grand nombre de départements que nous avons examinés», a déclaré à la presse l’ancien ministre Christian Estrosi, soutien de François Fillon.

«À l’heure qu’il est, pour nous, représentants de Jean-François Copé, l’avance que nous avons signalée hier n’est pas altérée, elle est même légèrement accrue», a de son côté affirmé Roger Karoutchi, directeur de campagne de Jean-François Copé, faisant notamment état de 100 voix «gagnées» en Moselle.

Jean-François Copé a estimé dimanche soir avoir un peu plus de 1000 voix d’avance, tandis que François Fillon affirme devancer le secrétaire général de l’UMP de 224 voix. À la mi-journée, les comptages ont été validés dans une soixantaine de département, soit environ les deux tiers du total, ont indiqué les proches des deux candidats.

Pas d’heure limite

Selon Roger Karoutchi, directeur de campagne de Jean-François Copé, il restera lundi soir «quelques cas qui sont des cas à problème». La commission de contrôle se réunira seule, sans les représentants des candidats, pour trancher sur les cas litigieux qui n’obtiennent pas un accord des deux parties», a-t-il ajouté, soulignant que la commission ne s’était pas «fixé d’heure limite» pour la proclamation des résultats.

Les deux candidats ont dénoncé des fraudes dans certains bureaux de vote. L’équipe de Jean-François Copé a notamment demandé que la Commission ne prenne pas en compte les résultats d’un bureau de vote du XVIe arrondissement de Paris et de plusieurs bureaux des Alpes- Maritimes. Mais elle s’estime gagnante même s’ils sont comptabilisés.

La vidéo de BFMTV:

(afp/nxp)

Créé: 19.11.2012, 09h23

Appel au calme de Juppé

Alain Juppé, qui fut le premier président de l'UMP, a appelé lundi matin François Fillon et Jean-François Copé à cesser immédiatement les «invectives» et à se rencontrer, après une nuit de déchirement entre les camps des deux candidats à la présidence du parti.

«J’appelle donc François Fillon et Jean-François Copé à faire cesser immédiatement les invectives qu’échangent leurs partisans, à s’engager à accepter la décision de la Commission de contrôle des opérations électorales, quelle qu’elle soit, (et) à se rencontrer pour jeter les bases d’une nécessaire réconciliation», a écrit Alain Juppé sur son blog en estimant que la situation à l'UMP était «lamentable». (afp)

Articles en relation

Copé et Fillon revendiquent la victoire

France Les deux candidats, Jean-François Copé et François Fillon revendiquent la victoire de l'élection à la présidence de l'UMP. Aucun résultat officiel n'est encore tombé. Plus...

Soupçons de fraude sur le scrutin UMP

France L'équipe Copé a annoncé dimanche soir qu'elle allait «saisir la COCOE», la commission électorale de l'UMP, au sujet du déroulement du vote dans la 1ère circonscription de Nice (Alpes-Maritimes). Plus...

Regards suisses sur le duel Copé-Fillon

Primaire de l'UMP Les adhérents de l’UMP éliront dimanche leur président. L'avis de l'historien du PLR Olivier Meuwly et du binational PLR Léonard Bender sur les deux candidats, Jean-François Copé et François Fillon. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

C'est le week-end: restez chez vous!
Plus...