Passer au contenu principal

Controverse sur la mort de soldats russes en Ukraine

Un site Internet affirme que 2000 militaires de Moscou ont été tués dans le Donbass. La «CNN» russe dément. Info ou intox?

Forces ukrainiennes à l'entraînement.
Forces ukrainiennes à l'entraînement.
Reuters

C’est le genre d’information que tous ceux qui doutent de Vladimir Poutine quand il assure qu’aucun soldat russe ne combat en Ukraine attendaient. Selon le magazine Forbes du 25 août qui relaie une publication du site russe Delovya Jizn (Le Monde des affaires), 2000 militaires russes ont été tués à l’est de l’Ukraine depuis le début du conflit en 2014, et 3200 y ont été blessés.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.