Clinton décoré au Kosovo, vingt ans après la guerre

Commémorations À Pristina, l'ancien président US a reçu mardi la médaille de «l'ordre de la liberté» pour son rôle dans le retrait des forces serbes en 1999.

Bil Clinton jouit au Kosovo d'une popularité hors norme.

Bil Clinton jouit au Kosovo d'une popularité hors norme. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ancien président américain Bill Clinton, arrivé mardi à Pristina, a été décoré par le président Hashim Thaçi pour son rôle dans le conflit (1998-99). Cette guerre s'était soldée par le retrait des forces serbes et l'accession du Kosovo à l'indépendance.

«Aucune médaille ne peut récompenser votre contribution, la plus haute distinction que vous pouvez recevoir c'est la liberté du Kosovo», a déclaré Hashim Thaçi à Bill Clinton. Il lui a remis la décoration, «l'ordre de la liberté», lors d'une cérémonie retransmise en direct par la télévision d'Etat.

Remerciant son hôte, Bill Clinton, souriant, a qualifié le Kosovo d'«exemple de la démocratie et d'attachement à prouver que vivre (...) en paix avec ses voisins est une chose à laquelle devrait oeuvrer chaque Etat petit ou grand». «Je serai toujours fier du fait d'avoir été président (...) lorsque vous aviez besoin de quelqu'un pour dire 'plus de nettoyages ethniques, cessez de chasser les gens de chez eux, cessez de tuer des civils'», a déclaré M. Clinton.

Popularité hors norme

Bil Clinton jouit au Kosovo d'une popularité hors norme et est considéré par les Kosovars albanais comme un «sauveur», principal artisan d'une campagne de l'OTAN qui s'est soldée par le retrait des forces serbes du Kosovo. Une statue à son effigie, haute de trois mètres, qu'il a inaugurée en personne en novembre 2009, se dresse sur une place de Pristina, ville qui dispose déjà d'un boulevard Bill Clinton.

L'ancien président est arrivé mardi au Kosovo pour y assister aux cérémonies marquant le 20e anniversaire du début du déploiement des troupes de l'OTAN le 12 juin 1999. Conséquence de la résolution 1244 de l'ONU votée deux jours plus tôt qui plaçait le Kosovo sous protection internationale, cette opération des troupes de l'OTAN a marqué la fin de l'ultime conflit dans l'ex-Yougoslavie.

Opposant depuis 1998 les forces serbes et une guérilla indépendantiste kosovare albanaise, ce conflit avait coûté la vie à plus de 13'000 personnes (dont plus de 11'000 Albanais, 2000 Serbes et quelques centaines de Roms), et plus de 800'000 Kosovars albanais s'entassaient dans des camps de réfugiés. Le Kosovo a proclamé son indépendance en 2008, reconnue par les Etats-Unis et la majorité des pays occidentaux, dont la Suisse, mais non par la Serbie. (ats/nxp)

Créé: 11.06.2019, 19h08

Articles en relation

Le Kosovo en paix depuis 20 ans

Anniversaire Cela fait vingt ans que le pays n'est plus en guerre mais les relations restent tendues entre Pristina et Belgrade. Plus...

Tension après un raid de police en secteurs serbes

Kosovo La police kosovare s'est heurtée à une «résistance armée» dans le nord du pays lors d'une opération visant le crime organisé. Plus...

La Serbie et le Kosovo prêts à dialoguer

Diplomatie Le sommet des Balkans à Berlin a débouché sur un succès, puisque les deux pays ont accepté de reprendre le dialogue. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Premier anniversaire des gilets jaunes
Plus...