La Chine met en service son deuxième porte-avions

AsiePékin a mis en service actif un second porte-avions mardi. Cette montée en puissance intervient dans un contexte de tensions en mer de Chine méridionale.

Le deuxième porte-avions chinois nommé «Shandong» peut embarquer une quarantaine d'avions.

Le deuxième porte-avions chinois nommé «Shandong» peut embarquer une quarantaine d'avions. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Chine a admis mardi au service actif son deuxième porte-avions, le premier de conception entièrement chinoise, dans un contexte de rivalité avec les Etats-Unis en Asie-Pacifique, a indiqué la télévision publique CCTV.

L'intégration officielle aux forces chinoises du bâtiment, nommé «Shandong», a été acté lors d'une cérémonie dans une base navale de l'île de Hainan (sud), en présence du président chinois Xi Jinping, qui a parcouru le pont du navire.

La cérémonie s'est déroulée en présence d'environ 5000 membres de la marine et d'ouvriers, qui ont chanté l'hymne national en assistant à la levée du drapeau chinois, a indiqué CCTV sur son site internet.

Xi Jinping a pris une photo de groupe avec les militaires et les civils présents dans ce port de la ville côtière de Sanya, les appelant à «apporter de nouvelles contributions au Parti communiste et au peuple» chinois.

Montée en puissance

La Chine disposait jusqu'à présent d'un seul porte-avions opérationnel: le Liaoning. Construit par l'ex-URSS et racheté à l'Ukraine, il avait été admis au service actif en 2012.

Le second porte-avions, connu jusqu'à présent sous le nom «Type-001A» et mis à flot en 2017, est à propulsion classique (et non nucléaire) et peut embarquer environ une quarantaine d'avions, selon des experts.

L'armée chinoise poursuit ainsi sa montée en puissance et est considérée comme la deuxième force militaire mondiale derrière les Etats-Unis. Ces derniers disposent toutefois d'un budget de la Défense environ trois fois supérieur.

Prétentions territoriales

La mise en service du deuxième porte-avions intervient à l'heure où Pékin affirme avec davantage de fermeté depuis ces dernières années ses prétentions territoriales en mer de Chine méridionale.

La Chine, arguant d'une présence plus ancienne dans la zone, dispute à d'autres pays (Vietnam, Philippines, Malaisie, Bruneï) des îles et d'îlots, chaque nation en contrôlant plusieurs.

Les Etats-Unis ont réagi en envoyant croiser des navires de guerre dans la région, au nom de la «liberté de navigation», que Washington estime menacée par les revendications chinoises.

Avec deux porte-avions désormais en service, la Chine reste encore très loin derrière les Etats-Unis (11), mais dépasse désormais la Russie (1), la France (1), l'Inde (1) et le Royaume-Uni (1), selon un décompte communiqué à l'AFP par Nick Childs, spécialiste des forces navales au centre de réflexion britannique International Institute for Strategic Studies (IISS). (ats/nxp)

Créé: 17.12.2019, 12h48

Articles en relation

Guerre commerciale: Pékin suspend des taxes

Chine/Etats-Unis La Chine a suspendu les taxes douanières supplémentaires sur des produits US, après l'annonce par Pékin et Washington d'une trêve dans leur conflit. Plus...

Pékin veut éviter «une guerre commerciale»

Chine/ Etats-Unis La Chine est favorable au règlement de son différend commercial avec les Etats-Unis, si le respect mutuel et le principe d'égalité prévalent. Plus...

Xi Jinping a donné l'ordre d'être «sans pitié»

Chine Plus de 400 pages de documents secrets ont été publiés ce week-end par le «New York Times» sur le sort que la Chine réserve à la région du Xinjiang. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

C'est le week-end: restez chez vous!
Plus...