Chasse au loup autorisée à nouveau

SuèdeLes autorités suédoises ont rétabli le droit de chasser le loup. Cet hiver, 24 d'entre eux ont été abattus.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La justice suédoise a donné vendredi raison aux partisans de la chasse au loup.

Elle a autorisé la mise à mort de 24 d'entre eux cet hiver, même si la Commission européenne y est hostile.

La question revient tous les ans devant les tribunaux administratifs, depuis qu'en 2009 le Parlement avait mis fin à près d'un demi-siècle d'interdiction.

Deux campagnes de chasse ont eu lieu en 2010 et 2011 (46 loups tués à chaque fois) et en 2015 (44 loups), sans compter celle de 2013, interrompue par les juges après la mort de trois canidés.

Vendredi, la Cour administrative suprême a statué sur la conformité au droit national des permis de chasse délivrés par des autorités régionales, à la fois concernant la campagne 2016, qui «aurait dû être autorisée», et 2017, qui le sera.

«La chasse au loup peut commencer lundi», s'est félicitée la Fédération suédoise de la chasse sur son site internet. Elle sera ouverte, dans le centre et l'ouest du pays, jusqu'au 15 février.

Bataille juridique

La Suède compte environ 340 loups d'après le gouvernement, alors que l'on pensait l'espèce éteinte dans le pays dans les années 1970. L'espèce est protégée par la convention de Berne de 1979.

La bataille juridique se noue autour des exceptions à cette protection permises si l'espèce prolifère dans une région donnée au point de nuire à l'élevage.

«L'arrêt démontre quand il est possible de faire des exceptions et de délivrer des permis de chasse, alors que le loup est à la base protégé», a déploré l'Association de protection de la nature, impliquée dans ces procédures.

«Décision malheureuse»

«C'est une décision malheureuse et surprenante. La Cour administrative suprême a interprété le droit communautaire d'une manière qui doit être remise en question», a commenté dans un communiqué l'Association suédoise de protection des carnivores sauvages, qui elle aussi défend les loups devant la justice.

La Commission européenne a toujours considéré que la Suède devait complètement interdire la chasse d'une espèce «menacée à la fois par l'isolement géographique et la reproduction en consanguinité». (ats/nxp)

Créé: 30.12.2016, 13h37

Articles en relation

Tir d'un jeune loup autorisé en Valais

Grands prédateurs L'Office fédéral de l'environnement a donné son accord pour abattre un animal dans la région d'Augstbord. Le WWF ne comprend pas. Plus...

Le loup filmé près de Mollis a été identifié

Glaris Le loup observé et filmé par un chasseur le 12 septembre près de Mollis est le mâle M71. On ne connaît pas son âge. Plus...

«Les élus préfèrent parler du loup que des femmes»

Berne Une politicienne pousse un coup de gueule contre le sexisme qui règne au sein du Parlement, peu sensible à la question féminine. Plus...

La chasse au loup a coûté 44'000 francs

Canton d'Uri Le tir du canidé, un mâle appelé M68, a été autorisé en juillet car l'animal avait tué plus de 70 moutons. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Budget 2020: 590 mio de déficit prévus
Plus...