Un charnier d'environ 200 corps découvert à Raqa

Syrie Des dépouilles d'otages et des corps de femmes lapidées ont été mis au jour par les autorités locales dans l'ancienne «capitale» de l'EI.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un charnier avec environ 200 corps a été découvert près de Raqa, ancienne «capitale» du groupe Etat islamique (EI) dans le nord de la Syrie, ont déclaré les autorités locales et une ONG. Parmi les dépouilles figurent celles de personnes apparemment exécutées.

Cinq corps habillés d'une combinaison orange, tenue parfois portée par les otages de l'EI, ont été également retrouvés, selon un responsable local Yasser al-Khamees et l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

«Ils ont été menottés et abattus d'une balle dans la tête», a déclaré M. Khamees, à la tête d'une équipe de secouristes. Leur mort remonte à deux ans, a-t-il ajouté, précisant qu'il n'était pas possible d'identifier les corps dans l'immédiat.

Femmes lapidées

Trois corps de femmes, qui semblent avoir été lapidées, ont également été retrouvés, selon M. Khamees et l'OSDH. «Leurs crânes ont subi de graves fractures, avec des marques de lapidation», a dit M. Khamees.

Son équipe a découvert début juin la fosse commune, située au sud de Raqa, explique-t-il. Si 200 corps ont déjà été exhumés, le charnier pourrait contenir au total plus de 800 victimes, d'après lui.

Cette découverte pourrait permettre d'identifier des personnes jusque-là portées disparues, ou d'éclaircir les circonstances de la mort de milliers d'autres, dont des étrangers capturés par l'EI.

Précédents

En janvier, toujours près de Raqa, un charnier renfermant près de 3500 corps a été découvert. Il s'agit pour l'instant de la plus grande fosse commune de l'EI.

Huit autres fosses communes ont déjà été recensées autour de la cité du nord de la Syrie, dont une surnommée «Panorama» et contenant plus de 900 corps exhumés. L'EI a contrôlé pendant trois ans Raqa, imposant sa propre interprétation de la loi islamique, jusqu'à ce que les Forces démocratiques syriennes (FDS), dominées par des combattants kurdes et soutenues par les Etats-Unis, en déloge les derniers djihadistes le 17 octobre 2017.

Quiconque osait violer les règles des djihadistes ou était suspecté de travailler contre eux était emprisonné ou tué.

La reconquête par les FDS en mars dernier en Syrie du village de Baghouz a marqué la fin du «califat» autoproclamé par l'EI sur de vastes territoires à cheval entre ce pays et l'Irak voisin.

Selon une estimation de l'ONG Human Rights Watch datant d'octobre 2018, entre 3000 et 5000 personnes arrêtées par l'EI en Syrie et en Irak sont encore portées disparues. (ats/nxp)

Créé: 03.07.2019, 16h00

Articles en relation

L'EI a perdu son califat, pas sa volonté de nuire

Syrie L'Etat islamique s'est lancé dans une campagne d'attentats visant à persuader les habitants qu'il n'existe aucune alternative viable à sa domination. Plus...

Idleb: 28 morts dans des bombardements

Syrie Le régime syrien a une nouvelle fois bombardé la région d'Idleb, faisant 28 morts, dont 17 civils. Plus...

12 orphelins de djihadistes rendus à la France

Syrie Une douzaine d'enfants, dont le plus âgé à 10 ans, ont été rapatriés en France. Ils vivaient dans des camps dans le nord-est de la Syrie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

)6 nouveaux projets en faveur des piétons et des cyclistes
Plus...