Un cessez-le-feu pour la rentrée scolaire

UkraineLes séparatistes de l'Est ukrainien ont annoncé un cessez-le-feu à partir de vendredi en raison du début de la nouvelle année scolaire.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les séparatistes qui combattent dans l'est de l'Ukraine ont décrété mercredi qu'un nouveau cessez-le-feu entrerait en vigueur à partir de vendredi en raison du début de la nouvelle année scolaire, le 1er septembre.

La trêve a été décidée au cours d'une réunion du Groupe de contact pour l'Ukraine - composé de représentants de Kiev, de Moscou et de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)-, a déclaré le négociateur des rebelles prorusses Denis Pouchiline, cité par le principal site internet d'information séparatiste.

«En raison du début imminent de l'année scolaire, le Groupe de contact a accepté et soutenu un cessez-le-feu stable et universel le long de la ligne de contact du Donbass à partir du 25 août à 00H00 (21H00 GMT le 24 août)», a déclaré M. Pouchiline.

Soutien américain

L'OSCE, qui effectue une mission de surveillance dans l'est de l'Ukraine, a fait savoir dans un communiqué qu'elle se félicitait du «renouvellement du cessez-le-feu», qualifiant celui-ci de «signal commun et politique encourageant de la part de tous les signataires» des accords de paix signés à Minsk en février 2015. L'envoyé spécial des Etats-Unis en Ukraine, Kurt Volker, a également apporté son soutien à cette trêve.

Le 24 juin, les parties belligérantes avaient convenu d'un cessez-le-feu pour les récoltes qui devait durer jusqu'au 31 août.

Le conflit entre les combattants soutenus par la Russie et les troupes ukrainiennes a fait plus de 10'000 morts depuis 2014, quand la Russie a annexé la Crimée et les forces prorusses se sont emparées de régions de l'est de l'Ukraine. (afp/nxp)

Créé: 23.08.2017, 23h39

Articles en relation

Berlin, Paris, Kiev et Moscou pour une trêve

Ukraine Une trêve au 1er septembre en Ukraine est soutenue «avec fermeté» par les dirigeants russe, ukrainien, français et allemand. Plus...

«L’idée, c’est de créer une crise pour saboter les accords de Minsk»

Ukraine La proclamation de «Malorossiya», la «Petite Russie», intervient avant de nouveaux pourparlers entre belligérants sur le conflit à l’est de l’Ukraine. Plus...

«Malorossia»: un État censé remplacer l'Ukraine

Ukraine Les séparatistes pro russes ont déclaré vouloir organiser un référendum afin de créer un nouvel État. Kiev n'y voit qu'une plaisanterie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

De nombreux morts dans un attentat en Egypte
Plus...