Le centre de Kaboul bouclé par les autorités

AfghanistanDes barrages de sécurité ont été mis en place dans la capitale afghane au lendemain des violentes manifestations anti-gouvernementales.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les rues du centre de Kaboul ont été fermées samedi sur ordre des autorités. Elles veulent éviter de nouvelles manifestations contre l'impuissance du gouvernement d'Ashraf Ghani à assurer la sécurité de la capitale afghane.

Le samedi est un jour de semaine ordinaire en Afghanistan, mais plusieurs quartiers de la capitale ont été bouclés avec mise en place de barrages de sécurité et patrouilles de véhicules blindés.

Quatre personnes avaient trouvé la mort la veille lorsqu'un rassemblement faisant suite au carnage de mercredi (80 morts et 460 blessés) a dégénéré en affrontement avec les forces de l'ordre qui ont tiré en l'air pour disperser la foule. L'envoyé spécial des Nations unies en Afghanistan a lancé un appel au calme.

Sécurité mise en cause

Les manifestants qui s'étaient rassemblés près du site de l'explosion de mercredi ont pointé la responsabilité de Ashraf Ghani et de son chef du gouvernement Abdullah Abdullah. «Ghani ! Abdullah ! Démission ! Démission !» proclamait une banderole sur laquelle avaient été apposées les images d'enfants ensanglantés.

Ces troubles ont accentué la pression sur le gouvernement du président Ashraf Ghani, accusé d'être incapable d'assurer la sécurité dans Kaboul. L'attentat au camion piégé de mercredi est l'un des plus meurtriers qu'ait subis la capitale depuis l'intervention militaire américaine et le renversement du régime des taliban fin 2001. (ats/nxp)

Créé: 03.06.2017, 10h37

Articles en relation

La police tire sur les manifestants à Kaboul

Afghanistan La police tire à balles réelles contre les manifestants qui protestent après l'attentat meurtrier qui a fait au moins 90 morts. Plus...

Attentat meurtrier dans la Kaboul diplomatique

Afghanistan Un véhicule piégé a explosé mercredi matin dans le quartier diplomatique de la capitale afghane, faisant au moins 90 victimes et de très nombreux blessés. Plus...

La DDC touchée par l'attentat à Kaboul

Afghanistan Les bureaux de la Direction du développement et de la coopération (DDC) ont vu leurs vitres soufflées par la détonation à Kaboul. Personne n'a été blessé. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Français envisagent le référendum d'initiative citoyenne
Plus...