Passer au contenu principal

BelgiqueCarambolage à Anvers: un mort et 50 blessés

Deux autocars, trois camions et une voiture sont entrés en collision dans un tunnel proche d'Anvers, tuant un conducteur et faisant une cinquantaine de blessés, dont 5 graves.

Selon la police fédérale, 115 personnes au total se sont retrouvées impliquées. Soixante-cinq d'entre elles ont pu être évacuées «physiquement indemnes», tandis que les 49 blessés étaient pris en charge par les secours.
Selon la police fédérale, 115 personnes au total se sont retrouvées impliquées. Soixante-cinq d'entre elles ont pu être évacuées «physiquement indemnes», tandis que les 49 blessés étaient pris en charge par les secours.
AFP

Une personne a perdu la vie et 49 autres ont été blessées, dont cinq grièvement, dans un carambolage mardi dans un tunnel du boulevard périphérique d'Anvers en Belgique, ont annoncé les autorités locales.

L'accident a impliqué deux autocars, trois camions et une voiture, dans laquelle une personne a trouvé la mort, a précisé la commune de Beveren, limitrophe d'Anvers, où est survenue la collision.

Selon la police fédérale, 115 personnes au total ont été concernées. Soixante-cinq d'entre elles ont pu être évacuées «physiquement indemnes», tandis que les 49 blessés étaient pris en charge par les secours, a expliqué une porte-parole de la police fédérale.

Tunnel de Beveren

Le carambolage s'est produit vers 13h30 locales dans le tunnel de Beveren sur le «ring» d'Anvers, en direction des Pays-Bas, dans des circonstances encore inexpliquées. Il a entraîné la fermeture dans les deux sens de cette voie de circulation très empruntée aux abords de la zone portuaire.

Anvers est le deuxième port de marchandises d'Europe après Rotterdam, et le trafic de poids lourds entraîne une forte congestion routière. Les autorités ont appelé à éviter le secteur après l'accident.

Parmi les 49 blessés, cinq le sont grièvement et 44 «légèrement», toujours selon la police fédérale. Certains de ces blessés légers ont pu être soignés sur place dans des tentes déployées dans le cadre d'un plan médical d'urgence.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.