L'auteur de l'attaque est un réfugié somalien

CanadaA Edmonton, un réfugié somalien est accusé d'avoir fauché plusieurs personnes avec sa voiture puis d'avoir poignardé un policier.

Au volant d'une camionnette, le suspect a fait quatre blessés avant de perdre la maîtrise du véhicule. (Dimanche 1 octobre 2017)

Au volant d'une camionnette, le suspect a fait quatre blessés avant de perdre la maîtrise du véhicule. (Dimanche 1 octobre 2017) Image: Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le réfugié somalien, auteur de l'attaque au couteau et à la voiture-bélier à Edmonton, dans l'ouest du Canada dans la nuit de samedi, n'est plus à ce stade poursuivi pour «terrorisme» mais uniquement de tentatives de meurtre, a annoncé lundi la police. «Quand Abdulahi Hasan Sharif a été interpellé, il l'a été pour des chefs d'inculpation de terrorisme», mais ces motifs ont pour l'instant été abandonnés, a indiqué Stacey Talbot de la Gendarmerie royale du Canada (GRC, police fédérale).

«Une enquête pour terrorisme est complexe et vaste (...), cette enquête est toujours en cours et cela nous prendra du temps», a-t-elle ajouté en assurant que «si cela se justifie, d'autres accusations seront engagées».

Abdulahi Hasan Sharif, un réfugié somalien de 30 ans, doit comparaître mardi devant le tribunal d'Edmonton où lui seront formellement notifiés 11 chefs d'inculpation dont cinq tentatives de meurtre, possession d'armes, violences aggravées et conduite dangereuse.

Mode opératoire

Dimanche, le Premier ministre Justin Trudeau avait parlé d'«un attentat terroriste» et la police avait motivé ses poursuites pour «acte de terrorisme» par la découverte d'un drapeau du groupe Etat islamique et du mode opératoire, soit un véhicule utilisé comme arme comme cela s'est passé dans de nombreuses villes européennes ces derniers mois.

Le suspect a renversé avec sa voiture un policier, avant de lui asséner des coups de couteau, puis a, quelques heures plus tard, heurté quatre piétons avec un autre véhicule alors qu'il était pris en chasse par la police.

Abdulahi Hasan Sharif est «sous le statut de réfugié» au Canada, a indiqué Stacey Talbot, corrigeant l'annonce la veille de ses services que le suspect était toujours en cours de demande d'asile.

Il serait arrivé en 2012 au Canada et son permis de travail aurait expiré le 31 mai dernier, selon le réseau de télévision Global News. (afp/nxp)

Créé: 02.10.2017, 20h55

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Conseil fédéral contre l'interdiction totale de la pub pour le tabac
Plus...