«C'était l'enfer, une pluie de feu qui tombait du ciel»

ItalieLe volcan de l'île italienne de Stromboli est violemment entré en éruption mercredi. Selon les médias, un randonneur aurait été tué.

Selon des médias italiens, un randonneur a été tué par l'éruption.
Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une forte éruption en cours mercredi sur l'île volcanique de Stromboli, dans l'archipel italien des Eoliennes au nord de la Sicile, a tué un randonneur. Elle a aussi entraîné l'évacuation par la mer de dizaines d'habitants et de touristes.

«Un homme est mort»

Deux explosions puissantes ont eu lieu mercredi sur le Stromboli, l'un des volcans les plus actifs d'Europe. «Malheureusement, un homme est mort, il y a plusieurs blessés mais aucun sérieusement», a déclaré un secouriste, Calogero Foti, à la chaîne de télévision RAI.

D'après l'agence de presse AGI, la victime est un Sicilien de 35 ans qui randonnait avec un ami brésilien qui a, lui, été retrouvé en état de choc et déshydraté. Ils marchaient sous la limite d'altitude de 400 mètres au-delà de laquelle un guide est requis.

Un navire de la marine a été envoyé sur place et a évacué 70 habitants et touristes, selon les médias. L'île volcanique de Stromboli, d'une superficie de 12,6 km2 et qui compte environ 500 habitants, attire chaque année de nombreux touristes dès le début du printemps.

«Comme être en enfer»

«C'était comme être en enfer, avec une pluie de feu qui tombait du ciel», a témoigné le prêtre de l'île, Giovanni Longo, cité par les agences de presse italiennes. Il n'a pas été en mesure de préciser si de nombreux randonneurs se trouvaient sur les flancs du volcan au moment de l'éruption, qui a provoqué des incendies autour du village de Ginostra. Mais selon des médias, des touristes ont fui les côtes de l'île après l'éruption, alors que d'autres se barricadaient dans des maisons.

Selon l'Institut national italien de géophysique (INVG), deux énormes explosions se sont produites mercredi sur le versant centre-sud du cratère du volcan autour de 16h46, heure suisse. Les explosions ont été précédées de coulées de lave «depuis toutes les bouches actives», projetant un panache de fumée de 2 km de haut, a précisé l'INVG.

«Cela fait longtemps que nous n'avons pas eu une éruption de cette ampleur», a déclaré un ancien élu local, Gianluca Giuffre, à la RAI. «Mon expérience et celle de ceux qui vivent ici depuis des générations nous amènent à penser que la situation va à nouveau se calmer, mais nous devons être prudents», a-t-il ajouté. (afp/nxp)

Créé: 03.07.2019, 23h22

Articles en relation

Éruption de l'Ulawun: 5000 personnes doivent fuir

Papouasie-Nouvelle-Guinée À la suite de l'éruption du volcan, des milliers de Papouasiens ont dû quitter leur domicile pour éviter les cendres qui sont montées jusqu'à 13 km d'altitude. Plus...

L'Etna, volcan le plus actif d'Europe, se réveille

Italie L'Institut national de géophysique et de vulcanologie a souligné que l'Etna était dans un processus de «projection active» de lave en fusion et de cendres, en Italie. Plus...

Augmentation de l'activité du volcan Fuego

Guatemala Le volcan Fuego connait une hausse de son activité avec des projections de cendres sur les régions voisines. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.