Bougainville vote en faveur de l'indépendance

Papouasie-Nouvelle-Guinée98% des électeurs de l'île de Bougainville ont voté en faveur de l'indépendance par rapport à la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Les citoyens de Bougainville lors du vote, le 25 novembre dernier.

Les citoyens de Bougainville lors du vote, le 25 novembre dernier. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les électeurs de Bougainville ont voté à une écrasante majorité en faveur de l'indépendance de leur territoire vis-à-vis de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, selon les résultats officiels du référendum publiés mercredi.

Bertie Ahern, président de la Commission référendaire de Bougainville, a annoncé qu'au cours de ce référendum, 176'928 électeurs avaient voté en faveur de l'indépendance, soit plus de 98% des suffrages exprimés. Seulement 3043 personnes se sont prononcées en faveur d'une plus grande autonomie.

Le résultat de ce référendum doit désormais être ratifié par le Parlement de Papouasie-Nouvelle-Guinée, dont certains élus sont vigoureusement opposés à cette cette indépendance, redoutant notamment un effet de contagion dans un pays d'une très grande diversité ethnique. L'ampleur de la victoire des partisans de l'indépendance devrait cependant peser en faveur de la reconnaissance du référendum.

Bertie Ahern a exhorté toutes les parties à valider le résultat de la consultation. Ce vote était pour «votre paix, votre histoire et votre avenir» et a montré «le pouvoir de la plume face aux armes», a-t-il déclaré. Ce vote historique doit permettre de tourner définitivement la page d'une décennie de conflit armé qui avait fait 20'000 morts avant le cessez-le-feu de 1998. (afp/nxp)

Créé: 11.12.2019, 05h44

Articles en relation

Bougainville se prononce sur son indépendance

Pacifique Les habitants de cette île du Pacifique vont devoir décider s'ils veulent quitter la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les processus de naturalisation recadrés
Plus...