Passer au contenu principal

Bono «écoeuré» d'être impliqué

Bono s'est dit lundi «totalement écoeuré» face aux accusations le liant à une entreprise lituanienne qui aurait fraudé le fisc.

Le quadruple champion du monde britannique de la F1 a utilisé une société-écran sur l'île de Man pour économiser la TVA lors de l'achat d'un nouveau jet privé de plus de 4 millions d'euros.  (Mercredi 8 novembre 2017)
Le quadruple champion du monde britannique de la F1 a utilisé une société-écran sur l'île de Man pour économiser la TVA lors de l'achat d'un nouveau jet privé de plus de 4 millions d'euros. (Mercredi 8 novembre 2017)
Keystone
L'homme le plus riche de France Bernard Arnault et son groupe LVMH, le géant mondial du luxe, sont cités à leur tour dans les révélations des Paradise Papers. Le Monde affirme qu'il aurait placé «des actifs dans six paradis fiscaux différents».  (8 novembre 2017)
L'homme le plus riche de France Bernard Arnault et son groupe LVMH, le géant mondial du luxe, sont cités à leur tour dans les révélations des Paradise Papers. Le Monde affirme qu'il aurait placé «des actifs dans six paradis fiscaux différents». (8 novembre 2017)
Keystone
En première ligne dans l'affaire des «Paradise Papers», le cabinet d'avocats Appleby prodigue des conseils sur les placements offshore à des entreprises, des firmes financières et des individus fortunés.Il est au coeur de l'actualité après des révélations du Consortium international des journalistes d'investigation, basées sur la fuite de 13,5 millions de documents financiers
En première ligne dans l'affaire des «Paradise Papers», le cabinet d'avocats Appleby prodigue des conseils sur les placements offshore à des entreprises, des firmes financières et des individus fortunés.Il est au coeur de l'actualité après des révélations du Consortium international des journalistes d'investigation, basées sur la fuite de 13,5 millions de documents financiers
Keystone
1 / 17

Bono, le leader du groupe de rock irlandais U2, s'est déclaré «totalement écoeuré» face aux accusations des «Paradise Papers» le liant à une entreprise lituanienne qui aurait fraudé le fisc, tout en se félicitant de ces révélations.

Selon ces «Paradise Papers», fruit de l'enquête au long cours des membres du Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ), le rocker irlandais serait actionnaire d'une entreprise maltaise qui aurait elle même investi dans un centre commercial en Lituanie, via une holding lituanienne accusée d'avoir recouru à des techniques d'optimisation fiscale illégales.

Bono est «totalement écoeuré si même en tant qu'investisseur minoritaire et passif (...) son nom a pu être mêlé à quelque chose d'un tant soit peu illégal», a-t-il plaidé dans un communiqué transmis à la BBC et au journal britannique The Guardian.

Le chanteur de U2 affirme «qu'il avait obtenu l'assurance de la part des dirigeants de l'entreprise que celle-ci respectait totalement ses obligations fiscales».

«En tout cas je salue ces révélations», a-t-il ajouté dans ce communiqué, en appelant à une totale transparence des registres des entreprises basées dans des paradis fiscaux: «Je prends cette affaire très au sérieux. Et j'ai toujours mené campagne pour que les propriétaires des entreprises offshore soient transparents».

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.